DIRECT. "Charlie Hebdo" : les proches de Tignous, Wolinski, Elsa Cayat leur rendent hommage

Plusieurs victimes de l'attentat de Charlie Hebdo sont inhumées aujourd'hui.

Les obsèques du policier Franck Brinsolaro, le 15 janvier 2015, à Bernay (Eure).
Les obsèques du policier Franck Brinsolaro, le 15 janvier 2015, à Bernay (Eure). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Au lendemain de la sortie du nouveau numéro de Charlie Hebdo, de nouvelles files d'attente se sont formées devant les kiosques, jeudi 15 janvier, tandis que les talibans afghans ont déploré la publication de nouvelles caricatures de Mahomet. Les funérailles des victimes des attaques se poursuivent. Suivez cette journée en direct sur francetv info.

 Nouvelle ruée dans les kiosques. Comme mercredi, un million d'exemplaires de Charlie Hebdo sont mis en vente, jeudi. De nouvelles files d'attente ont été observées, à l'aube, devant de nombreux points de vente, dont certains ont vite été en pénurie.

Les talibans contre Charlie. Les talibans afghans ont condamné la publication "répugnante et inhumaine" de nouvelles caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo, qui "provoquent les sensibilités de près d'un milliard et demi de musulmans"

Les obsèques se poursuivent. Wolinski, père du célèbre "roi des cons", et son camarade Tignous, deux des dessinateurs emblématiques de Charlie Hebdo, doivent être inhumés au cimetière parisien du Père-Lachaise. La psychiatre Elsa Cayat doit, elle, être enterrée au cimetière du Montparnasse. Autres obsèques : celles du policier Franck Brinsolaro, à Bernay (Eure), et de l'économiste Bernard Maris.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TERRORISME

23h13 : Le Qatar est d'ailleurs régulièrement accusé, notamment par Marine Le Pen, de financer le terrorisme islamiste. Ces accusations sont-elles fondées ? Notre journaliste Gaël Cogné s'est penché sur la question dans un article publié hier, que je vous invite à découvrir.


(ERIC FEFERBERG / AFP)

23h04 : "Le Qatar finance le PSG... et le terrorisme". Après que des supporters du SC Bastia ont déployé cette banderole lors du match contre le PSG il y a 5 jours, la LFP annonce ce soir avoir convoqué le club devant sa commission de discipline pour obtenir des explications.

22h57 : "Je suis pour ce qu'ont fait les frères Kouachi", "Je suis le fils de Ben Laden"... Au moins trois peines de prison ferme, allant jusqu'à 15 mois, ont été prononcées pour apologie du terrorisme à Paris. Le tribunal correctionnel a décidé de les incarcérer immédiatement. Francetv info résume trois dossiers dans un article.

22h49 : Le contexte actuel donne envie à Mathieu Kassovitz de réaliser une suite à La Haine. Le réalisateur français l'a indiqué ce matin au micro de France inter.


(FRANCE INTER)

22h11 : Les condamnations de personnes ayant exprimé leur sympathie pour les terroristes continuent. Au moins trois peines de prison ferme, allant jusqu'à 15 mois, ont été prononcées aujourd'hui à Paris à l'encontre de prévenus poursuivis notamment pour apologie du terrorisme.

21h56 : Ce soir était donnée à l'Opéra Bastille de Paris la première représentation de Don Giovanni, de Mozart. Il s'agissait du premier spectacle à être donné depuis la série d'attentats de la semaine dernière.

Pour rendre hommage aux victimes, chanteurs et figurants se sont vêtus de noir et ont entonné le fameux Va, pensiero, de l'opéra Nabucco, de Verdi, nous indique notre consœur de France 2 Françoise Vallet. L'audience a applaudi debout l'initiative.


(FRANCOISE VALLET)


21h08 : D'après une étude de Celtipharm, depuis les attentats de la semaine dernière, la vente d'anxiolytiques a augmenté de 20% en France. L'étude se base sur un panel de 4 800 pharmacies.



(FRANCE 2)

20h42 : "Nous réfléchissons [...] à la création d'un lieu de mémoire, à la dimension du drame et du rassemblement historique qui l'a suivi"

Dans une interview à Direct Matin à paraître demain, Anne Hidalgo indique que "des plaques commémoratives seront apposées sur les lieux des différents drames, pour ne jamais oublier les drames terribles que nous avons vécus" la semaine dernière. Un lieu de mémoire plus important est même à l'étude, ajoute-t-elle.

19h22 : Eric Zemmour confirme avoir été placé sous protection policière depuis l'attentat de Charlie Hebdo. #CHARLIE_HEBDO

17h57 : Selon la presse belge, certaines armes utilisées lors des attentats de la semaine dernière auraient été achetées à Bruxelles. Amedy Coulibaly s'y serait notamment procuré des pistolets tokarev. Les kalachnikovs et le lance-roquette des frères Kouachi seraient issus de la même filière belge. Explications de France 2.



(FRANCOIS BEAUDONNET - FRANCE 2 BRUXELLES)

17h45 : Une semaine avant l'attentat contre Charlie Hebdo, sortait en toute discrétion Pasolini, film d'Abel Ferrara avec Willem Dafoe, qui explore les dernières heures de la vie du poète et cinéaste italien, assassiné en 1975. Sur son blog Contre-champ, notre journaliste Ariane Nicolas dresse un parallèle entre le destin des dessinateurs assassinés et celui de l'homme qui déclarait lors de sa dernière interview : "Scandaliser est un droit, être scandalisé un plaisir."


17h19 : Plus personne n'ignore qui sont les frères Kouachi. Mais les enquêteurs s'intéressent désormais à une autre fratrie : les Belhoucine. Leur parcours s'approche d'Amedy Coulibaly, le troisième terroriste, auteur des attaques meurtrières à Montrouge et porte de Vincennes, à Paris. Notre journaliste Gaël Cogné se penche sur ce que l'on sait de Mohamed et Mehdi Belhoucine.


(IHLAS NEWS AGENCY / AFP)

17h20 : Voici la déclaration du pape François sur les "limites à la liberté d'expression", traduite en français. Renaud Bernard, envoyé spécial de France 2, précise que pour le souverain pontife, "la religion relève de l'ordre du sacré, on n'y touche pas, il a posé clairement une limite".

(FRANCE 2)

16h53 : "Ma visite en France vise, avant tout, à donner une grande accolade à Paris et à témoigner de l'affection du peuple américain pour la France et pour les amis que nous avons là-bas, qui ont traversé une période terrible."

Attendu demain à Paris, John Kerry a répondu en ces termes à des journalistes qui l'interrogeait sur les reproches fait à l'administration Obama de ne pas avoir dépêché de représentant de marque lors de la marche républicaine de dimanche. "Je n'éprouve aucun autre sentiment d'urgence que de perpétuer notre amitié et nos responsabilités, en tant que bons amis et plus anciens alliés de notre histoire. Voilà pourquoi j'irai là-bas."

16h46 : Sa chanson, une adaptation d'Hexagone de Renaud, a envahi les réseaux sociaux. En interprétant Je suis Charlie, Jean-Baptiste Bullet, jeune chanteur tarbais, est devenu célèbre en quelques heures. Pour France 3 Midi-Pyrénées, il est revenu sur cette notoriété soudaine, et sur le sens de son morceau, comme le relaie Culture Box.



(CULTUREBOX)

16h27 : "Il est indispensable d'aller plus loin." Dans un courrier adressé au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, Nicolas Sarkozy veut que les décisions annoncées par le gouvernement pour lutter contre le terrorisme sont insuffisantes. L'ancien président égrène ensuite les propositions de son parti, qui avaient été dévoilées mercredi soir par l'UMP : la déchéance de nationalité et l'interdiction administrative de retour pour "les terroristes binationaux", ou encore la création de "centres de déradicalisation", ou l'instauration du crime d'indignité nationale comme peine complémentaire.

16h25 : Bientôt naturalisé français, Lassana Bathily est considéré comme un héros depuis la prise d'otage survenue vendredi dans l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris. France 2 l'avait rencontré lundi.

LORRAINE GUBLIN et JOSE BOULESTEIX - FRANCE 2

16h09 : Et maintenant la légion d'honneur !

16h08 : C'est LA meilleure et plus BELLE nouvelle de la journée !

16h08 : C'est très mérité. Félicitations à notre futur compatriote qui s'est montré si courageux !

16h08 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à vous réjouir de la naturalisation à venir de Lassana Bathily, l'employé de l'Hyper Cacher qui a aidé les otages à se cacher vendredi porte de Vincennes.

16h04 : Après la crémation au Père Lachaise, l'inhumation de Wolinski est en cours au cimetière du Montparnasse. Présent, le dirigeant du Parti de gauche Alexis Corbiere témoigne du nombre de personnes venus accompagner le dessinateur assassiné dans son dernier voyage.

16h32 : A Mulhouse (Haut-Rhin), un professeur a été suspendu pour avoir montré des caricatures de Charlie Hebdo, dont une de Mahomet nu, à ses élèves de quatrième. Le ton serait monté entre le professeur et certains collégiens, comme l'explique France 3 Mulhouse.

16h09 : @anonyme Oui. Dans un communiqué annonçant qu'une "cérémonie d'accueil dans la citoyenneté française" aura lieu mardi, à 18h30, au ministère de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a loué l'"acte de bravoure" de Lassana Bathily. Vendredi, l'employé de l'Hyper Cacher de porte de Vincennes avait aidé des otages à se cacher dans une chambre froide, avant de s'échapper du magasin et d'aider la police à intervenir contre Amedy Coulibaly.


(FRANCOIS GUILLOT / AFP)

15h51 : Pour Lassana Bathily, c'est grâce à son attitude lors de la prise d'otages ?

15h42 : Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a lui-même annoncé que Lassana Bathily, "héros" de la prise d'otage à l'Hyper Cacher, obtiendra la nationalité française. Une décision que demandait de nombreux internautes via une pétition en ligne.

15h37 : Lassana Bathily, l'employé malien qui a aidé des otages lors de la prise d'otage à l'Hyper Cacher de Paris, sera naturalisé français mardi.

16h06 : Le magazine américain Time a publié sa prochaine une. Une image décrivant l'avancée du terrorisme dans le monde, après les attaques qui ont visé la France. "Après Paris, les leçons des attaques", titre le magazine.

14h40 : La journaliste Caroline Fourest a regretté hier, en direct sur Sky News, que des médias britanniques refusent de montrer la une de Charlie Hebdo. Pour appuyer ses propos, elle a brandi alors la couverture de l'hebdomadaire, mais l'image a aussitôt été coupée. Puis la chaîne s'est excusée auprès de ses téléspectateurs d'avoir montré Charlie Hebdo à l'antenne.



(SIMON COBBS / YOU TUBE)

13h58 : L'alerte a été levée à l'aéroport de Nantes Atlantique, évacué après la découverte d'un bagage suspect. La valise abandonnée devant un comptoir ne contenait finalement que des vêtements. Six vols ont été retardés, précise Presse Océan.

13h53 : Vous êtes réducteurs. Le pape ne dit pas que cela. Il dit surtout, et c'est son premier point, qu'il ne faut pas tuer. Après, il parle de respect des religions et c'est son rôle. Il aurait du faire un dessin; personne ne se serait permis de critiquer au nom de la liberté d'expression.

13h53 : Être athée, chrétien, juif ou musulman n'autorise pas la provocation.

13h52 : Les commentaires sur les déclarations du pape François, qui estime que la liberté d'expression ne donne pas le droit "d'insulter" la foi d'autrui, continuent de vous faire réagir. Si certains internautes ont eu des réactions hostiles, d'autres défendent les propos de François.

13h48 : En France, "on peut tout dessiner, y compris un prophète", a déclaré aujourd'hui la ministre de la Justice. Christiane Taubira a évoqué "le droit de se moquer de toutes les religions", lors de la cérémonie d'obsèques de Tignous, l'un des dessinateurs tués dans l'attaque de Charlie Hebdo.

(REUTERS)

13h39 : Lors de la cérémonie d'hommage à Tignous, organisée tout à l'heure à Montreuil, le musicien Ibrahim Maalouf, ami du dessinateur assassiné, lui a rendu hommage avec un morceau interprété devant son cercueil et ses amis réunis.



(REUTERS)

13h37 : Jésus tendait l'autre joue, le Pape donne un coup de poing.Déception.

13h36 : En tant qu'athée je suis considérablement énervé d'entendre tel ou tel chef religieux nous dicter quel conduite nous avons a tenir. Nous sommes dans un pays laïc, laisser nous penser comme nous le voulons !

13h35 : Ah bon, suite à une insulte on peut répliquer par un coup de poing? Et suite à l'assassinat d'amis ou de membres de sa famille, on fait quoi selon le Pape? Curieux commentaire de Francois je trouve...

13h26 : "Mon Titi, ça te ferait bien chier de nous voir là avec nos gueules ravagées." Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo et rescapée de l'attaque, a rendu hommage à Tignous lors de la cérémonie qui a lieu actuellement à Montreuil.



(REUTERS)

13h23 : Fritz-Joly Joachim, soupçonné d'avoir des liens avec les auteurs de l'attaque de Charlie Hebdo, affirme n'avoir eu qu'une "relation business" avec les frères Kouachi. Actuellement emprisonné en Bulgarie, il est sous le coup d'un mandat d'extradition. Arnaud Boutet, journaliste à France 2, l'a rencontré.



(FRANCE 2)

13h19 : Répondant aux journalistes dans le vol qui l'emmenait aux Philippines, le pape a commenté les attaques contre Charlie Hebdo. Il a estimé que la liberté d'expression était "un droit, une obligation" mais "sans offenser", regrettant une mentalité qui considère les religions comme "une sous-culture", comme l'explique La Croix. "Si un grand ami dit du mal de ma mère, il doit s'attendre à recevoir un coup de poing ! (...) Chaque religion, qui respecte la personne humaine, a sa dignité."

13h15 : Le pape François estime que la liberté d'expression ne donne pas le droit "d'insulter" la foi d'autrui.

13h10 : Christophe Alévêque vient à son tour d'intervenir pour son ami Tignous, lors de la cérémonie d'hommage à Montreuil. L'humoriste a simplement entonné Bella Ciao, chant révolutionnaire repris en chœur par l'assistance.

13h10 : Les obsèques de Wolinski se déroulent en ce moment au Père Lachaise, à Paris. Elsa, sa fille, a publié hier une lettre dans Elle, adressée à son père disparu, et intitulée "Papa, t'es là ?"

12h58 : Chloé Verlhac, la compagne de Tignous, s'exprime maintenant devant le cercueil du dessinateur. "C'était un mec merveilleux, un papa extraordinaire" déclare-t-elle. "Nous on perd un papa, un mari, vous un ami".

12h56 : La cérémonie d'hommage à Tignous continue à Montreuil, où Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo, prend la parole. "Mon Titi" commence celle qui a assisté à l'attaque, en racontant, la voix vibrante, ce mercredi tragique. "On ne doit pas être tristes aujourd'hui, on doit être émus".

13h03 : Même en ces atroces moments, ceux de Charlie prouvent leur humanité et leur sens chevillé au corps de la dérision de l'autodérision et de l'amour profond qu'ils manifestent pour un monde libre. Nous devons leur manifester un immense respect. Que vive Charlie.