Attentats de Paris : le soutien britannique

Le Premier ministre David Cameron est à Paris. L'occasion de se recueillir, mais aussi de rappeler l'engagement du Royaume-Uni aux côtés de la France. Le point avec France 2.

FRANCE 2

C'est un geste de solidarité voulu par David Cameron. Aux côtés de François Hollande et de la maire de Paris, il s'est rendu, ce lundi 23 novembre, devant le Bataclan. Peu après, ils se sont retrouvés dans la cour d'honneur de l'Élysée. Le but de cette rencontre, mettre au point la coalition la plus large possible contre l'État islamique.

Riposte diplomatique 

Pour l'instant, les Britanniques ne frappent pas en Syrie. David Cameron a besoin du soutien de son Parlement. Ce dernier se réunit vendredi, mais le Premier ministre n'est plus à convaincre. "Nous sommes solidaires avec vous", a-t-il dit en français. Plus tard, François Hollande a reçu Donald Tusk, le président du Conseil européen. Cette riposte diplomatique doit se poursuivre. Dans les prochains jours, le président va rencontrer Barack Obama, Angela Merkel et Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande serre la main de David Cameron devant l\'Elysée, lundi 23 novembre 2015.
François Hollande serre la main de David Cameron devant l'Elysée, lundi 23 novembre 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)