Attaques terroristes : le guide pratique de la marche républicaine à Paris

Des centaines de milliers de personnes sont attendues dans la rue pour rendre hommage aux victimes des attentats de ces derniers jours.

Des manifestantes brandissent des pancartes et des stylos à la mémoire des victimes de l\'attaque de \"Charlie Hebdo\", le 7 janvier 2015, sur la place de la République, à Paris.
Des manifestantes brandissent des pancartes et des stylos à la mémoire des victimes de l'attaque de "Charlie Hebdo", le 7 janvier 2015, sur la place de la République, à Paris. (CITIZENSIDE / CHRISTOPHE HEROU / AFP)

Le monde entier sera là. Des centaines de milliers de personnes et de nombreux dirigeants sont attendus place de la République, à Paris, dimanche 11 janvier, pour une marche républicaine en hommage aux 17 victimes des attentats de ces derniers jours, à Charlie Hebdo, à l'hypermarché casher, et à Montrouge.

>>> Suivez en direct cette journée de manifestation

Francetv info vous dit tout ce qu'il faut savoir si vous souhaitez vous rendre à cette manifestation historique, prévue à 15 heures.

Quels sont les parcours ?

La préfecture de police a prévu deux parcours entre la place de la République et la place de la Nation. Le premier emprunte le boulevard Voltaire, une ligne droite de 3 km. Le second passe par l'avenue de la République, avant de bifurquer au niveau du cimetière du Père-Lachaise sur l'avenue Philippe Auguste.

Le parcours de la marche républicaine organisée à Paris, le 11 janvier 2015.
Le parcours de la marche républicaine organisée à Paris, le 11 janvier 2015. (BASTIEN HUGUES / FRANCETV INFO)
 

Organisateur de la marche pour le Parti socialiste, François Lamy précise au Parisien qu'"un troisième trajet pourrait se débloquer après le départ du cortège des chefs de gouvernement européens, en fonction de l'ampleur de la manifestation". Ce dernier trajet sera en fait un itinéraire deux bis, avec un détour à mi-parcours par le boulevard de Charonne.

Comment vous y rendre ? 

Transports gratuits. Pour l'occasion, tous les transports en commun en Île-de-France seront gratuits. Dans un communiqué, la région invite les Franciliens "à privilégier les transports en commun afin de faciliter l'accès à Paris et permettre le bon déroulement de la marche"

Des stations de métro fermées. Dès 11 heures, dix stations seront fermées afin d'éviter leur saturation : Rue des boulets, Charonne, Voltaire, Saint-Ambroise, Oberkampf, Filles du Calvaire, Saint Sébastien Froissart, Chemin Vert, Bréguet Sabin, Richard Lenoir. La préfecture précise que "d’autres stations sur des sites saturés pourront être fermées sur instructions".

Privilégier l'accès par l'ouest de la place de la République. Sur son site, la préfecture de police invite les manifestants "à accéder au lieu de rassemblement en privilégiant les gares et stations situées à l’ouest de la place de la République :  gares du Nord, de l’Est, stations Châtelet, Réaumur Sébastopol, Strasbourg Saint-Denis".

Des déviations pour les automobilistes. Si vous souhaitez vous y rendre en voiture, sachez qu'un périmètre sera totalement fermé à la circulation "dès que les circonstances l'exigeront". La liste des rues délimitant ce périmètre est disponible ici. Voici une carte :

 La préfecture conseille donc "aux automobilistes de différer leurs déplacements, d’emprunter les transports en commun et d’éviter très largement la zone concernée à savoir l’est de la capitale, et notamment les 11e, 12e et 20e arrondissements".

Des départs groupés dans certaines villes et quartiers. Certains élus de la capitale et des villes de banlieue ont décidé de regrouper leurs administrés avant de rejoindre le cortège.

Faut-il emmener vos enfants ?

Si vous êtes parents, vous vous êtes certainement posé cette question. Pour le pédopsychiatre Stéphane Clerget, interrogé par Le Parisien, il ne sert à rien de les emmener s'ils ont moins de 6 ans. "Cela fait surtout du bien aux parents", estime-t-il. Entre 6 et 12 ans, Stéphane Clerget pense que manifester "peut avoir un effet réparateur, rassurant même". Et "dans un monde très individualiste, c'est un rappel pour eux que l'on peut compter les uns sur les autres", ajoute-t-il. Au-delà de 12 ans, le pédopsychiatre juge que l'enfant a le droit de décider.

Certains s'inquiètent des conditions de sécurité. La préfecture et le ministère de l'Intérieur ont mobilisé 2 300 policiers en tenues et 1 350 militaires. Des tireurs d'élite seront postés tout le long du parcours. Les services de sécurité des chefs d'Etat étrangers seront également présents dans le cortège. Malgré tout, "ce sera difficile d’en vouloir à ceux qui réfléchissent à deux fois avant d’y aller, notamment en famille", indique à 20 Minutes Xavier Latour, professeur de droit à l’université de Nice (Alpes-Maritimes) et spécialiste de la sécurité.

Comment communiquer pendant la manifestation ?

Comme dans toute manifestation de cette ampleur, le réseau téléphonique sera rapidement saturé. Pour communiquer tout de même avec vos proches, le site spécialisé Frandroid.com vous propose deux solutions : l'application FireChat, qui fonctionne avec les réseaux wifi et Bluetooth, ou utiliser les réseaux 2G et 4G. Pour ce faire, il suffit de désactiver la 3G dans les réglages de votre téléphone.