Témoignage : le policier qui a fait face au terroriste

François, 41 ans, a tiré à deux reprises avec son Taser, samedi soir, sur le terroriste qui venait de commettre une attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra, à Paris.

Voir la vidéo
France 2

Il est un peu plus de 20h45 samedi 12 mai lorsque François, Gardien de la paix et deux de ses collègues reçoivent un appel radio. Une agression est signalée en plein centre de Paris. En arrivant sur place, ils se retrouvent face à face avec un homme, couteau à la main, qui se dirige droit sur eux, menaçant. "Au départ il est de dos, puis à un moment donné il se retourne, il nous voit et là il marche vers nous en criant : 'Je vais vous planter, je vais vous planter'", se remémore le policier.

Le policier loupe sa cible

Comme le veut le protocole, c'est lui qui a tiré le premier sur Khamzat Azimov avec son Taser. Le gardien de la paix loupe sa cible a deux reprises. "Mon collègue a entendu les deux tentatives de tirs, il comprend que je n'ai plus de cartouche. Pendant ce temps-là l'auteur essaie de le poignarder et la le collègue déclenche le tir immédiatement. Tout ça se passe en 10 ou 20 secondes même pas", explique le policier.


Aujourd'hui, leurs collègues espèrent que les membres de cette équipe de police secours vont être promus au grade de brigadier et qu'ils seront décorés de l'ordre national du Mérite. Tous les trois doivent rencontrer un médecin pour savoir combien de temps ils seront en arrêt de travail. Mais François, lui, espère retourner vite sur le terrain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une attaque au couteau a été perpétrée samedi 12 mai à Paris, dans le 2e arrondissement. 
Une attaque au couteau a été perpétrée samedi 12 mai à Paris, dans le 2e arrondissement.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)