Attaque à Paris : "Il y a eu quelqu'un qui courait devant nous qui criait au secours. Un autre homme le poursuivait de manière assez déterminée"

Une cliente d'un restaurant proche de l'agression au couteau survenue dans le quartier de l'Opéra, samedi soir, témoigne.

Une attaque au couteau a été perpétrée près de la place de l\'Opéra à Paris, dans la soirée du 12 mai 2018. 
Une attaque au couteau a été perpétrée près de la place de l'Opéra à Paris, dans la soirée du 12 mai 2018.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

"On était dans le restaurant en train de manger avant 21h. Il y a eu tout à coup un mouvement de foule" a témoigné Kiomi, une cliente d'un restaurant dans le quartier de l'Opéra, samedi 12 mai sur franceinfo. Cette témoin dînait à proximité du lieu de l'agression au couteau qui a fait un mort et quatre blessés dont deux en état d'urgence absolue

"Il y a eu quelqu'un qui courait devant nous qui criait au secours (…) un autre homme le poursuivait de manière assez déterminée et assez rapidement", explique cette dernière. Et de préciser : "Pas mal de gens se sont précipitées dans le restaurant. On s'est tous mis sous les tablesOn pensait que c'était juste une baston. Ensuite il y a eu un deuxième mouvement de foule et là on était vraiment paniqués".

Kiomi explique que le gérant du restaurant "est sorti alors qu'on était tous par terre. Il a vu le type partir avec le couteau en sang et après il est revenu." "Le gérant a fermé les portes du restaurant pour que l'homme avec le couteau ne puisse pas entrer", a-t-elle ajouté.

"On a vu le type avec un couteau en sang" : Kiomi a été témoin de l'attaque au couteau à Paris
--'--
--'--

La section antiterroriste de Paris saisie

Un homme a attaqué des passants au couteau dans le quartier de l'Opéra à Paris, samedi 12 mai. Selon le procureur de Paris, François Molins, l'assaillant a crié "Allah Akbar" en perpétrant son attaque. Selon un bilan communiqué par la préfecture de police de Paris peu avant 22h30, l'un des passants agressés a trouvé la mort, tandis que deux ont été blessées grièvement et deux autres plus légèrement. L'auteur de l'attaque, lui, a été abattu par la police. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie, a annoncé en fin de soirée François Molins. Dans un communiqué, le groupe État islamique a revendiqué l'attentat.