Attaque à Valence : les habitants sous le choc

En direct de Valence (Drôme), Florian Litzler fait le point sur la situation.

FRANCE 2

Samedi 2 janvier, au lendemain de l'attaque à la voiture-bélier de militaires en faction devant la grande mosquée de Valence (Drôme), Florian Litzler revient sur l'ambiance qui règne dans le quartier. "Depuis hier, la situation est assez calme. Deux pelotons de gendarmerie avaient été déployés au cas où dans la nuit, mais il n'y a pas eu de soucis", explique le journaliste de France 2 en direct sur place.

Incompréhension

"Le sentiment qui domine ce matin c'est effectivement le choc. Ici, c'est une mosquée très calme. C'est la seule mosquée de Valence. Il n'y a jamais eu d'accident. L'imam est très accueillant, très ouvert, très tolérant. Les habitants du quartier, les fidèles de la mosquée sont vraiment choqués parce qu'ils connaissent ces militaires", poursuit Florian Litzler. "Ces soldats font leur footing dans le quartier, ont été invités plusieurs fois à prendre le thé à la mosquée. Les habitants ne comprennent vraiment pas comment quelqu'un a pu s'en prendre à ces jeunes soldats qu'ils connaissent et qui étaient là pour assurer leur protection", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture dans un fossé après avoir été prise pour cible par des militaires, le 1er janvier 2016, lors d\'une attaque contre des soldats devant une mosquée, à Valence (Drôme).
Une voiture dans un fossé après avoir été prise pour cible par des militaires, le 1er janvier 2016, lors d'une attaque contre des soldats devant une mosquée, à Valence (Drôme). (PATRICK GARDIN / AFP)