Assassinat du rugbyman Federico Martin Aramburu

Résumé de la rubrique

L'ancien international de rugby argentin Federico Martin Aramburu a été tué par balle à Paris samedi 19 mars. Les faits se sont déroulés au petit matin, boulevard Saint-Germain dans le chic 6e arrondissement de la capitale, après un "différend" entre deux groupes de personnes au bar Le Mabillon. Les groupes ont été séparés par des videurs mais les suspects sont revenus peu après avec un véhicule et ont tiré des coups de feu. Trois suspects ont été interpellés, dont Loïk Le Priol, soupçonné d'être l'auteur du tir. Ce militant d'extrême droite, âgé de 27 ans, a été arrêté dans la nuit du 22 au 23 mars en Hongrie alors qu'il s'apprêtait à rejoindre l'Ukraine. Une jeune femme de 24 ans soupçonnée d'avoir conduit la voiture a été mise en examen pour "complicité d'assassinat" et placée en détention provisoire. Un homme de 31 ans, également connu comme militant d'utradroite, a lui été arrêté dans la Sarthe.