Assassinat de Kévin : remise en liberté pour la suspecte

La jeune femme suspectée d'avoir assassiné Kévin l'an dernier a été relâchée pour vice de procédure jeudi 13 juin. La mère de la victime est sous le choc.

FRANCE 2

Il y a un an, Kévin avait été retrouvé poignardé mort dans un parc de Mourmelon-le-Grand (Marne). Très rapidement, deux adolescents, dont la petite amie du garçon de 17 ans, sont accusés du meurtre sur fond de rivalité amoureuse. Jeudi 13 juin, la jeune fille a été remise en liberté sous contrôle judiciaire. "Elle va pouvoir fêter la fête des pères dimanche, nous, on ira au cimetière", déplore la mère de la victime Angélique Chavatte.

Un vice de procédure

Cette décision intervient pour vice de procédure, car la défense n'a pas eu accès à la totalité du dossier d'instruction. Une erreur regrettée par le procureur qui a présenté ses excuses à la famille. Un an après l'assassinat de l'adolescent, les habitants de la commune sont sidérés par cette remise en liberté. Le parquet de Reims (Marne) a annoncé qu'il allait contester cette décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
La jeune femme suspectée d\'avoir assassiné Kévin l\'an dernier a été relâchée pour vice de procédure jeudi 13 juin. La mère de la victime est sous le choc.
La jeune femme suspectée d'avoir assassiné Kévin l'an dernier a été relâchée pour vice de procédure jeudi 13 juin. La mère de la victime est sous le choc. (FRANCE 2)