Interpellation violente à Aulnay-sous-Bois : le jeune Théo a été auditionné par le juge

Théo a été auditionné, vendredi, par le juge de Bobigny (Seine-Saint-Denis) chargé de l'instruction dans lequel un policier est mis en examen pour viol après une violente interpellation, début février, à Aulnay-sous-Bois.

François Hollande a rencontré le jeune Théo à l\'hôpital d\'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 7 février 2017. 
François Hollande a rencontré le jeune Théo à l'hôpital d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 7 février 2017.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La justice poursuit son travail à la suite de la violente interpellation de Théo, le 2 février, à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Le jeune homme de 22 ans a été entendu, dans la matinée du vendredi 3 mars, au tribunal de Bobigny par le juge chargé de l'instruction, selon une information de BFMTV confirmée à franceinfo. L'audition a duré toute la matinée.

Une interpellation qui tourne mal

Théo avait été hospitalisé deux semaines après sa brutale interpellation. Il avait alors déclaré avoir été violé avec la matraque de l'un des policiers. Le jeune homme a été gravement blessé au niveau de la zone rectale. Selon lui, un des policiers lui a introduit volontairement sa matraque dans l'anus.

Le parquet a confié à un juge d'instruction une enquête pour "violences volontaires avec arme par personnes dépositaires de l'autorité publique". Les quatre fonctionnaires étaient pourtant soupçonnés, au départ, de "viol en réunion". Les quatre policiers, présents lors de cette interpellation, ont été mis en examen, dont un pour viol.