Cet article date de plus de cinq ans.

Bobigny : une manifestation contre les violences policières dégénère

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bobigny : une manifestation contre les violences policières dégénère
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une manifestation contre les violences policières et en soutien au jeune Théo a dégénéré hier, samedi 11 février.

Ils regardent d'un air navré les débris des vitres de la gare routière, pas un abribus n'est resté intact. Ces jeunes de Bobigny (Seine-Saint-Denis) sont venus ce matin, dimanche 12 février, à l'appel d'associations pour réparer les dégâts et redorer l'image de leur ville. Au départ, une manifestation pacifique de soutien à Théo, victime d'un viol présumé lors d'une interpellation à une dizaine de kilomètres de là.

37 personnes ont été interpellées

Puis une centaine de jeunes, selon les témoins, s'en est pris aux forces de l'ordre et aux bâtiments publics. Katy Ndiaye a assisté, désolée, aux échauffourées. À la gare, les transports publics reprennent du service sous les yeux de l'adjoint au maire, qui espère que les esprits vont se calmer. Cette nuit, 37 personnes ont été interpellées. Ce soir, la ville de Bobigny panse ses plaies en attendant de chiffrer les dégâts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.