Aulnay-sous-Bois : un policier mis en examen pour viol

La tension reste vive à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) malgré la mise en examen de quatre policiers impliqués dans le viol d'un jeune homme de 22 ans.

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans la cité de la rose des vents, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), plusieurs voitures ont encore été incendiées la nuit dernière. Malgré la mise en examen des quatre policiers hier soir, dimanche 5 février, l'indignation des habitants est toujours vive. C'est dans ce contexte que l'avocat de Théo, 22 ans, blessé à l'anus par la matraque de l'un des policiers qui l'interpellait lance un appel au calme malgré le sentiment de colère.

"Une bavure d'une extrême gravité"

"Ce sont des violences policières et c'est une bavure d'une extrême gravité. La famille a un souci majeur qui est celui de la pacification", indique Maître Éric Dupond-Moretti, avocat de Théo. Hier soir, les quatre policiers ont été mis en examen, trois pour violences volontaires en réunion, le quatrième pour viol. Cet après-midi, une marche en soutien à Théo, toujours hospitalisé, se tiendra dans les rues d'Aulnay-sous-Bois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Théo, 22 ans, gravement blessé lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois
Théo, 22 ans, gravement blessé lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois (France 2)