Cet article date de plus d'un an.

Ardèche : un avion de tourisme intercepté par un Rafale se débarrasse en vol de plusieurs paquets de drogue de synthèse

Après avoir été pris en chasse par un Rafale, un avion de tourisme a largué des paquets de méthamphétamine sur plusieurs petits villages de la montagne ardéchoise samedi 24 juin. Le pilote a été placé en garde à vue.
Article rédigé par franceinfo, David Di Giacomo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Illustration d'un avion Rafale. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Alors qu'un Rafale était en train de l'intercepter, le pilote d'un avion de tourisme a largué samedi 24 juin plusieurs paquets de méthamphétamine dans le vide avant de se poser sur un aérodrome en Ardèche et de prendre la fuite, a appris franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Le pilote qui a finalement été interpellé est connu pour des infractions douanières aux stupéfiants.

Selon les premiers éléments de l'enquête cet avion survolait illégalement la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) samedi en début d'après-midi lorsque le centre national des opérations aériennes a intimé l'ordre au pilote d'obtempérer. Un chasseur intercepteur Rafale a décollé avant d'ordonner lui aussi à l'avion d'obéir aux injonctions, sans succès.

Le pilote interpellé par le GIGN

Arrivé au-dessus du ciel ardéchois, le pilote du Rafale s'est alors rendu compte que l'avion de tourisme larguait des paquets dans le vide avant de poser son engin sur l'aérodrome d'Aubenas à 15h30. Le pilote a menacé de mort les employés de l'aérodrome qui arrivaient vers lui et a abandonné son avion en fuyant à pied.

Ce n'est que plus tard dans la soirée, peu après 21h, que le pilote a été aperçu près de l'aérodrome, il a été alors interpellé par l'antenne GIGN d'Orange (Vaucluse). Le suspect a ensuite été placé en garde à vue, il s'agit d'un homme de nationalité polonaise.

Les paquets largués en vol ont été retrouvés dans des petits villages de la montagne ardéchoise, notamment à Mars et Lachapelle sous Chanéac, précise une source proche du dossier à France Bleu Drôme Ardèche. Il s'agit de méthamphétamine, une drogue de synthèse qui procure des effets semblables à la cocaïne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.