Cet article date de plus de cinq ans.

Angers : un couple "oublie" de venir à son propre mariage

Malgré les appels de la mairie, le couple est resté injoignable toute la matinée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La mairie d'Angers (Maine-et-Loire) lors du premier tour des élections régionales le 6 décembre 2015. (JOSSELIN CLAIR / MAXPPP)

C'est le genre de rendez-vous souligné en rouge dans l'agenda. Mais un jeune couple ne s'est pas présenté à la mairie d'Angers, samedi 12 novembre, où devait être célébré son mariage. Le couple est resté injoignable toute la matinée. "Salle des mariages, personnel et élue prêts... Les premiers mariés ont 'oublié' de venir. La matinée va être longue", a posté sur Twitter Caroline Fel, adjointe au maire d'Angers chargée de la famille.

"Nous avons essayé de les contacter"

"Le mariage était prévu à 10 heures, nous avons essayé de les contacter, mais ils sont restés injoignables", a-t-elle ajouté. Il s'agissait d'un jeune couple de nationalité française et cinq personnes étaient attendues dans la salle. Ce cas de figure est "rare", selon l'élue, mais ce n'est pas la première fois. "Il y a plus d'un an, nous avions réussi à contacter un couple qui ne s'était pas présenté non plus. Ils nous ont dit : 'C'est compliqué, la famille, merci beaucoup et au-revoir.'"

Il y a des gens qui sont dans une logique purement administrative ou qui considèrent la salle des mariages de la mairie comme la salle qu'ils ont louée le soir pour faire la fête (...). C'est encore plus compliqué de célébrer un mariage quand les mariés jouent à Candy Crush pendant que leurs invités téléphonent.

Caroline Fel, adjointe au maire d'Angers

AFP

Panne de réveil ? Séparation ? Pour le moment, aucune explication n'est avancée. Fort heureusement, les quatre autres cérémonies prévues dans la matinée se sont déroulées normalement. Le dernier couple est même venu accompagné de quelque 150 invités. Fidèles au rendez-vous.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.