Cet article date de plus de huit ans.

Alpes-Maritimes : quatre écoles vandalisées en deux jours

Quatre écoles ont été découvertes vandalisées ces derniers jours dans les Alpes-Maritimes. Trois à Nice et l'une à Saint-Laurent-du-Var.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (La police de Nice épluche les images des caméras de vidéosurveillance pour trouver les auteurs des faits ©)

Deux nouvelles écoles ont été saccagées à Nice dans la nuit de lundi à mardi. Dans l'école élémentaire de Fuon Cauda d'abord, un ordinateur et une télévision ont été dérobés. Et à l'école Thérèse Roméo, actuellement en travaux, tous les meubles regroupés dans une salle ont été renversés. En deux jours, trois écoles ont été visitées à Nice et une à Saint-Laurent-de-Var, juste à côté. "C'est pris très au sérieux et la police scientifique a été dépêchée sur les lieux ", a expliqué une porte-parole de la police. 

La mairie de Nice condamne formellement ces saccages, "c’est inadmissible ", estime Lauriano Azinérina, le maire adjoint à l'éducation de la mairie de Nice. "Il faut prendre cela au sérieux ", dit-il, et pour aider à retrouver les vandales, la police utilise les caméras de vidéosurveillance présentes devant toutes les écoles de la ville. "Nous allons renforcer ce dispositif ", assure Lauriano Azinérina. "C’est un symbole qui est touché aujourd’hui et il faut le condamner de manière très ferme ".

"C’est un symbole qui est touché et il faut le condamner de manière très ferme" (Lauriano Azinérina, adjoint à l'éducation de la mairie de Nice)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.