Alpes : le corps d'un alpiniste disparu en 1976 retrouvé par son meilleur ami

Disparu en 1976 dans le Massif des Écrins, entre les Hautes-Alpes et l'Isère, le corps de Jean-François Benedetti a été retrouvé par son ami d'enfance.

FRANCE 2

Il avait disparu en 1976 dans le massif des Écrins, situé entre les Hautes-Alpes et l'Isère. 43 ans après, le corps d'un alpiniste est apparu à la faveur de la fonte d'un glacier, et c'est son ami d'enfance, aujourd'hui âgé de 65 ans, qui l'a retrouvé après des années de persévérance. "J'ai toujours voulu aller le chercher. Tout le temps, à tout moment, c'était un devoir pour moi", confie Michel Baud, qui a fini par retrouver son ami, Jean-François Benedetti.

Une partie des affaires retrouvée dès 2014

Il avait entrepris, seul, l'ascension de l'Ailefroide, mais il n'en est jamais revenu. "J'ai commencé à retrouver une partie de ses affaires en 2014 et en 2015. J'ai retrouvé la moitié de son sac à dos déchiré à cette date-là", raconte Michel Baud. Au début du mois de septembre 2019, lors d'une ascension, il retrouve d'autres traces et alerte les secouristes des Alpes. Déposés par hélicoptère, ils ont rapidement retrouvé des ossements. Une mise à jour grâce au réchauffement climatique, qui a considérablement réduit la masse du glacier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les trois alpinistes évoluaient dans le secteur des Grands-Montets, à 3 300 mètres d\'altitude. 
Les trois alpinistes évoluaient dans le secteur des Grands-Montets, à 3 300 mètres d'altitude.  (TRIPELON-JARRY / ONLY FRANCE / AFP)