Agressions sexuelles dans des campings : le suspect avoue

Activement recherché depuis l'agression d'une enfant de 11 ans dans la nuit du 7 au 8 août, dans un camping de Saint-Didier-sous-Aubenas, dans le sud de l'Ardèche, un suspect avait été interpellé à son domicile vendredi soir. L'homme a avoué l'agression sexuelle sur la fillette du camping et quatre autres en Ardèche. Il devrait être transféré ce dimanche après-midi devant un juge d'instruction d'Avignon.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Suspecté de viol et d'agression sur mineur, l'homme de 32 ans avait été interpelé "sans difficulté" à son domicile vendredi. Placé en garde à vue à la gendarmerie de Privas, il a avoué l'agression sexuelle sur la fillette de 11 ans. 

Le suspect a également  "avoué spontanément d'autres faits de même nature dans des campings de l'Ardèche au cours du mois de juillet" , a déclaré le vice-procureur de la République à Privas, Franck Alzingre, au cours d'une conférence de presse. Au total, il a reconnu avoir agressé cinq fillettes - une Néerlandaise, une Allemande et trois Françaises - à Ruoms, Vogüe, Privas, Lavilledieu et Saint-Didier-sous-Aubenas.

Garde à vue du suspect prolongée

"Compte tenu de la nature criminelle des faits" , le parquet de Privas se dessaisit "au profit du parquet d'Avignon qui est compétent pour la juridiction pôle de l'instruction" , a ajouté Franck Alzingre. Le vice-procureur s'est dit confiant, expliquant sans révéler les avancées de l'enquête que des "éléments à charges" corroborent les aveux du suspect. Dont son ADN, qui a permis de l'identifier.