Policiers agressés à Champigny-sur-Marne : l'interpellation des agresseurs, une priorité

Les images de la violente agression de deux policiers roués de coups durant la nuit de la Saint-Sylvestre à Champigny-sur-Marne tandis qu'ils tentaient de mettre fin à une rixe ont suscité une vague d'indignation dans la profession. 

FRANCE 3

Identifier et interpeller les agresseurs des deux policiers de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), est devenu une priorité pour ceux qui ce matin encore effectuaient des prélèvements dans la zone industrielle où ont eu lieu les violences. Dimanche soir, Ali Madini a tout vu, les centaines de personnes tentant de forcer l'entrée du hangar où était organisée la soirée, le mouvement de foule, puis l'arrivée d'une première équipe de policiers. "Il y avait de la fumée partout, des policiers qui couraient par là, qui tiraient au Flash-Ball, moi-même j'ai pris un coup", témoigne-t-il.

Rétablissement des peines planchers

C'est alors que deux policiers, un homme et une femme, s'approchent à pied de l'autre côté du bâtiment. Ali Madini finira par venir en aide à la policière, filmée à terre. La diffusion de ces vidéos, dont nous avons choisi de ne montrer que des photos, a suscité une vague d'indignation dans les rangs des policiers. Devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, ils étaient une centaine ce mardi 2 janvier après-midi à demander le rétablissement des peines planchers pour les agresseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Garde à vue levée mardi 2 janvier pour deux personnes arrêtées en marge de l\'agression de policiers à Champigny-sur-Marne dimanche 31 décembre.
Garde à vue levée mardi 2 janvier pour deux personnes arrêtées en marge de l'agression de policiers à Champigny-sur-Marne dimanche 31 décembre. (MAXPPP)