Orne : un détenu toujours retranché à la prison de Condé-sur-Sarthe

Le GIGN et le Raid ont été déployés autour du centre pénitentiaire où est retranché un détenu qui a blessé deux surveillants mardi 5 mars.

FRANCE 2

C'est dans le centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, près d'Alençon dans l'Orne, qu'un détenu s'est retranché mardi 5 mars, après avoir agressé deux surveillants, qu'il a blessé à l'aide d'un couteau. En fin de matinée, des équipes du Raid ont été déployées autour de la prison afin de gérer la situation. "La situation est toujours bloquée, l'individu retient toujours son épouse", explique en duplex depuis les abords de la prison Jean-Yves Gelebart.

L'homme est jugé dangereux

"Au vu du déploiement de forces ici, derrière moi vous voyez des hélicoptères de l'armée de terre qui sont arrivés il y a quelques minutes. Il y a effectivement le Raid. On dit aussi que le GIGN serait présent sur place, ainsi que des unités spécialisées venues de Rennes (Ille-et-Vilaine). L'homme est jugé dangereux, la situation est prise très au sérieux. Il y a beaucoup de remue-ménage des forces de l'ordre autour de cet établissement", rapporte-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 14 janvier 2014.
Le Centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 14 janvier 2014. (MAXPPP)