Orne : le détenu retranché, les négociations entamées

Deux surveillants ont été poignardés mardi 5 mars au matin par un détenu radicalisé dans la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne). Celui-ci est toujours retranché. Plus de précisions sur place avec Jean-Yves Gélébart.

FRANCE 3

Dans l'Orne, un détenu radicalisé a poignardé deux surveillants pénitentiaires à la prison de Condé-sur-Sarthe. "Difficile d'avoir des informations très précises. Ce qui est sûr, c'est que le détenu retient toujours sa femme en otage", dévoile Jean-Yves Gélébart en duplex. Il y a beaucoup de forces de l'ordre, et même des hélicoptères de l'armée de terre. Le RAID ainsi que des unités spéciales venues de Rennes sont également sur place pour tenter de débloquer la situation.

"Beaucoup d'agitation autour du centre pénitentiaire"

"On peut penser que les négociations vont durer encore quelques heures et que tout devrait rentrer dans l'ordre dans l'après-midi. Il y a en tout cas beaucoup d'agitation autour du centre pénitentiaire", précise l'envoyé spécial. Les pronostics vitaux des deux surveillants poignardés ne sont pas engagés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre pénitentiair de Condé-sur-Sathe (Orne), le 12 mars 2018.
Le centre pénitentiair de Condé-sur-Sathe (Orne), le 12 mars 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)