Mobilisation des surveillants de prison : 18 établissements concernés selon l'administration pénitentiaire, une centaine selon FO

Plusieurs établissements pénitentiaires subissent des perturbations et des blocages, ce lundi, pour le 6e jour de mobilisation suite à l'agression de deux gardiens de la prison de Condé-sur-Sarthe.

Manifestants devant la prison de Condé-sur-Sarthe, le 7 mars dernier.
Manifestants devant la prison de Condé-sur-Sarthe, le 7 mars dernier. (FRANCOIS BOSCHER / MAXPPP)

Les perturbations et blocages se poursuivent, lundi 11 mars, devant plusieurs établissements pénitentiaires. Pour le sixième jour consécutif, les surveillants réclament davantage de moyens après l'agression de deux de leurs collègues, mardi dernier, à Condé-sur-Sarthe (Orne).

Plusieurs centres pénitentiaires concernés partout en France

À Nice, selon France Bleu Azur, 40 surveillants bloquent à nouveau leur prison pour demander plus de sécurité. À Tours, une douzaine de surveillants se sont retrouvés ce lundi entre 6h30 et 8h30 devant la maison d'arrêt à l'appel du syndicat Force ouvrière (FO), rapporte France Bleu Touraine. Ils ont filtré les entrées, mouvement symbolique par solidarité avec leurs collègues de Condé-sur-Sarthe.

Dans un communiqué publié ce lundi, le syndicat FO pénitentiaire affirme que "ce jour, une grande partie des établissements pénitentiaires reste impactée par le mouvement social dont plus de 100 établissements complètement bloqués et/ou les agents refusent de prendre leur service." Et le syndicat d'ajouter : "FO pénitentiaire sera reçu à 13 heures par le directeur de l'administration pénitentiaire."

Toujours selon le syndicat, parmi les prisons concernées, on retrouve : Marseille, Maubeuge, Douai, Epinal, Rouen, Nanterre, Châteaudun, Bourges, Dijon, Mont-de-Marsan, Rennes ou encore Toul.

Selon l'administration pénitentiaire contactée ce lundi par franceinfo, à 9 heures : "18 établissements pénitentiaires étaient impactés par des rassemblements symboliques". L'administration dénombre "trois blocages" aux prisons de Condé-sur-Sarthe (Orne), Bois d'Arcy (Yvelines) et Draguignan (Var).