Condé-sur-Sarthe : ce que l'on sait des assaillants

Mardi 5 mars, un prisonnier a agressé deux surveillants dans l'une des prisons les plus surveillées de France à Condé-sur-Sarthe dans l'Orne. Que sait-on de l'assaillant et de sa compagne ?

France 3

En mars 2017, Michaël Chiolo est transféré à la centrale de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne. L'homme de 27 ans, radicalisé, a été condamné en 2012 à 30 ans de réclusion criminelle pour avoir torturé et assassiné un homme de 89 ans. Au moment de son procès, c'est une personne très religieuse qui se présente rapporte son avocat de l'époque. "Lors des débats, il égrainait un chapelet religieux, donc forcément, ça avait marqué tout le monde (...) mais moi je ne voyais pas pour autant de signes de radicalisation évidente", confie Me Cédric Demagny, ex-avocat de Michaël Chiolo.

Une amitié avec Cherif Chekatt

Après cette condamnation, il bascule dans l'islam radical. Détenu en 2015 à la prison de Mulhouse (Haut-Rhin), il se lie d'amitié avec Cherif Chekatt, l'auteur des attentats de Strasbourg (Bas-Rhin) en novembre dernier. Les deux hommes resteront en contact et s'écriront de nombreux courriers. La compagne de Michaël Chiolo, Hanane Aboulhana, 34 ans partageait son idéologie. C’est elle qui a fourni les couteaux pour agresser les surveillants. Elle est décédée pendant l'assaut du Raid mardi 5 mars. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Mardi 5 mars, un prisonnier a agressé deux surveillants dans l\'une des prisons les plus surveillées de France à Condé-sur-Sarthe dans l\'Orne. Que sait-on de l\'assaillant et de sa compagne ?
Mardi 5 mars, un prisonnier a agressé deux surveillants dans l'une des prisons les plus surveillées de France à Condé-sur-Sarthe dans l'Orne. Que sait-on de l'assaillant et de sa compagne ? (France 3)