Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Appel à ne plus porter la kippa : la communauté juive partagée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Appel à ne plus porter la kippa : la communauté juive partagée
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le président du consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a "incité", mardi 12 janvier, ses coreligionnaires à ne plus porter la kippa dans la rue.

Le conseil n'est pas apprécié de tous. Le président du consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a "incité", mardi 12 janvier, ses coreligionnaires à "enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu'à des jours meilleurs", après l'agression d'un enseignant juif à Marseille. 

Ce n'est pas un signe religieux

France 2 a interrogé, mercredi, des membres de la communauté juive. Si certains l'interprètent comme un geste de prudence, d'autres y voient un renoncement. "Pourquoi se cacher ?" demande une femme. "J'avais toujours l'habitude de la porter, je la porterai toujours, je n'ai pas plus peur aujourd'hui qu'il y a quinze ans", affirme un homme.

La kippa n'est pas un signe religieux, rappelle Le Figaro. Le couvre-chef est  porté par tradition. Il est devenu "un signe de ralliement et de reconnaissance", détaille le quotidien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agression d'un enseignant juif à Marseille

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.