Viande de cheval : Le Foll veut "harceler les Pays-Bas"

Le ministre de l'Agriculture accuse les autorités néerlandaises de ne pas l'informer sur l'enquête menée dans le cadre du scandale de la viande de cheval. 

Le ministre de l\'Agriculture, Stéphane Le Foll, lors d\'une conférence de presse au ministère, le 21 février 2013 à Paris. 
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, lors d'une conférence de presse au ministère, le 21 février 2013 à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

Stéphane Le Foll est en colère. Le ministre de l'Agriculture a dénoncé le manque de bonne volonté des enquêteurs néerlandais chargés de faire la lumière sur les activités de Jan Fasen, mercredi 20 mars. Ce courtier, patron de Draap Trading Ltd, est mis en cause dans le scandale de la viande de cheval et la nouvelle affaire du mouton prohibé découvert chez Spanghero.

"On va harceler les Pays-Bas pour comprendre pourquoi on n'a toujours rien de leur part", a déclaré Stéphane Le Foll à l'AFP. "Avec les Britanniques, on travaille dans la transparence depuis le début de cette affaire. Mais par rapport aux Pays-Bas et au rôle de Jan Fasen, il y a un vrai souci." Le ministre a dénoncé le "système commercial" d'un trader "peu scrupuleux" qui "achète partout où il peut de la viande pas chère" en dépit des règles.

Le courtier accusé après la découverte de mouton interdit

Stéphane Le Foll s'est exprimé au lendemain de la découverte de 57 tonnes de viande de mouton britannique, dans les locaux de l'entreprise Spanghero. La viande ovine est interdite d'importation depuis le Royaume-Uni, depuis la crise de la vache folle. A l'origine de la transaction, le courtier Draap Trading. Cette société avait déjà vendu la viande incriminée dans le scandale de la viande de cheval. 

Draap a déjà été épinglé par le passé, comme en 2011, lorsque le PDG de la société Toupnot, installée à Lourdes, a découvert que sa livraison de "bœuf" était en réalité du cheval. Un an plus tard, Jan Fasen a été condamné à un an de prison pour avoir vendu des tonnes de viande de cheval sous l'étiquette "bœuf halal".