Viande de cheval : après les boulettes, Ikea retire ses hot dogs

De la viande de cheval a bel et bien été détectée dans des aliments servis dans les magasins du géant suédois de l'ameublement. 

Des panneaux publicitaires concernant des boulettes de viande Ikea sont retirés d\'un parking de l\'enseigne à Stockholm (Suède), le 25 février 2013.
Des panneaux publicitaires concernant des boulettes de viande Ikea sont retirés d'un parking de l'enseigne à Stockholm (Suède), le 25 février 2013. (JESSICA GOW / SCANPIX / AFP)

Après avoir retiré lundi des boulettes de viande de ses rayons dans 25 pays, le groupe Ikea s'occupe de ses hot dogs. Mercredi 27 février, le géant suédois de l'ameublement, qui compte des restaurants dans ses magasins, a reçu des résultats positifs à la viande chevaline

Le retrait concerne les hot dogs en France, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Irlande et au Portugal. En Suède, deux plats typiques ont également été retirés de la vente : les wallenbergare (un steak haché amélioré) et le kaalpudding (un gratin de choux à la viande hachée), a précisé le groupe dans un communiqué. 

Les hot dogs retirés par précaution

Selon une porte-parole du groupe, Ylva Magnusson, le retrait des hot dogs est "une mesure de précaution". "Nous n'avons pas trouvé de traces de cheval dans les saucisses (à base de porc et de bœufutilisées, a-t-elle expliqué, mais nous allons approfondir nos tests sur ce produit." Ces saucisses sont, comme les autres produits concernés, produites par un fournisseur suédois d'Ikea, Dafgaard, mis en cause pour ses boulettes de viande. 

"Nous avons reçu les résultats de plusieurs centaines de tests (...) une poignée d'entre eux indique la présence de viande de cheval dans les boulettes", a confirmé la porte-parole. Les résultats de l'ensemble des tests réalisés par le géant de l'ameublement devraient être connus en début de semaine prochaine.