Cet article date de plus de sept ans.

Du cheval trouvé dans des centaines de tonnes de viande bovine aux Pays-Bas

La distribution de 690 tonnes de viande de bœuf en provenance d'un abattoir est bloquée car de l'ADN de cheval y a été détecté. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un artisan boucher découpe un morceau de viande de cheval, à Marseille, le 21 février 2013. (GERARD JULIEN / AFP)

Vers un nouveau scandale lié à la viande cheval ? Les autorités sanitaires néerlandaises (NVWA) ont annoncé, mercredi 29 janvier, avoir bloqué la distribution de 690 tonnes de viande de bœuf en provenance d'un abattoir, car des traces de viande de cheval y ont été trouvées au cours d'une enquête.

"De l'ADN de cheval a été retrouvé dans quatre lots de lambeaux de viande bovine de l'abattoir", indique la NVWA, soulignant que la mesure est "préventive". L'enquête a également montré que l'abattoir, situé dans la ville de Dodewaard, dans le centre des Pays-Bas, "a acheté plus de chevaux que ceux qui ont été officiellement abattus".

"Toute la viande (environ 690 tonnes), qui a été placée dans divers congélateurs et frigos, sera bloquée jusqu'à ce que la société en prouve le contenu et l'origine", ajoute la NVWA. La société, identifiée dans les médias néerlandais comme les abattoirs Van Hattem Vlees, va également devoir retrouver l'origine de tous ses lots de viande et carcasses mis en vente entre le 1er janvier 2012 et le 23 janvier 2014.

Le précédent des lasagnes

La NVWA avait arrêté l'année passée le négociant néerlandais en viande Willy Selten et un de ses associés, accusés d'avoir vendu 300 tonnes de viande de cheval en tant que bœuf. La société de ce dernier avait précédemment vendu, entre janvier 2011 et janvier 2013, 50 000 tonnes de viande étiquetée bœuf mais pouvant contenir du cheval, selon la NVWA. Cette viande avait été écoulée pour moitié aux Pays-Bas et pour l'autre moitié à travers l'Europe.

Le scandale de la viande de cheval avait éclaté en Grande-Bretagne avec la découverte de lasagnes du géant suédois de l'alimentation Findus, étiquetées comme étant des lasagnes pur bœuf mais qui contenaient de la viande de cheval. Des tests pratiqués dans l'Union européenne, dont les résultats ont été publiés par la Commission en avril, ont décelé de la viande de cheval dans moins de 5% des produits censés ne contenir que du bœuf.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viande de cheval

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.