Rennes : une retraitée récupère enfin sa maison squattée depuis des mois

Depuis 18 mois, Maryonne Thamin était privée de son logement. La justice lui a finalement donné raison.

FRANCE 3

Il aura fallu à Maryvonne Thamin plus de 18 mois pour récupérer sa maison située dans le quartier de la gare à Rennes. Des squatteurs s'étaient installés dans sa demeure. Ceux-ci n'ont pas attendu d'être délogés par la police alors que la justice a tranché en faveur de la retraitée de 83 ans, ils sont partis d'eux-mêmes. "Je l'ai eue tout à l'heure au téléphone, elle a craqué, elle est super contente d'avoir retrouvé sa maison", confie Pierre, le fils de la propriétaire.

"Ils me narguaient"

Aux yeux de l'opinion, la femme était devenue une victime de la loi qui protège les occupants illégaux de maisons. "Ça fait longtemps que ça dure, ils me narguaient en me disant qu'ils étaient chez eux", commentait Maryvonne à France 3 il y a quelques mois. "Les squatteurs espéraient avoir deux mois pour se reloger, ils se plient à la décision", explique une avocate.

Des policiers devant la maison de Maryvonne Thamin après une manifestation, le 4 mai 2015 à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Des policiers devant la maison de Maryvonne Thamin après une manifestation, le 4 mai 2015 à Rennes (Ille-et-Vilaine). (MAXPPP)