La fin de l'imbroglio sur l'enterrement de Mohamed Merah

L'auteur des tueries de Montauban et Toulouse a finalement été inhumé au cimetière de Cornebarrieu, à 15 kilomètres de la ville rose. Retour sur un long épilogue.

Mohamed Merah, le \"tueur au scooter\", sur une vidéo non datée diffusée par France 2 le 21 mars 2012.
Mohamed Merah, le "tueur au scooter", sur une vidéo non datée diffusée par France 2 le 21 mars 2012. (FRANCE 2 / REUTERS)

Après de nombreux rebondissements, Mohamed Merah a été enterré, jeudi 29 mars, au cimetière de Cornebarrieu dans la banlieue de Toulouse. Envisagé un temps en France, puis en Algérie, il avait été décidé que l'inhumation se déroulerait en banlieue toulousaine un peu plus tôt dans la journée. Avant que le maire de Toulouse annonce qu'elle était reportée à vendredi et en appelle à l'Etat pour arbitrer. Finalement, les obsèques ont bien eu lieu jeudi. Le convoi funéraire est entré dans la cimetière de Cornebarrieu en fin d'après-midi. 

Francetv info

Cet imbroglio de plusieurs jours a exaspéré jusqu'au président Nicolas Sarkozy, qui a lancé sur BFMTV : "Que [Mohamed Merah] soit enterré et qu'on ne fasse pas de polémique." Retour sur un long épilogue.

Acte 1 : ne pas en "faire un lieu de pèlerinage"

"Certains voudront sans doute se venger sur sa tombe. D'autres chercheront à en faire un lieu de pèlerinage. Et cela risque de renforcer encore les tensions. Mais les musulmans ne veulent pas payer les pots cassés de ce qu'il a fait", a expliqué Abdellatif Mellouki, membre du bureau du Conseil régional du culte musulman (CRCM) de Midi-Pyrénées, lundi 26 mars.

Le Parisien évoque alors trois pistes : le rapatriement du corps de Mohamed Merah en Algérie, une sépulture anonyme en banlieue toulousaine, ou un enterrement dans un carré musulman. Le CRCM ne veut pas de cette dernière, de peur de représailles sur les tombes voisines.

Acte 2 : la famille veut l'enterrer en Algérie

Dans la journée, l'oncle maternel du tueur, Djamel Aziri, dit avoir entamé des démarches pour faire inhumer Mohamed Merah en Algérie, dans la région de Médéa (80 km au sud d'Alger), d'où le père du jeune homme est originaire. "Son père et sa mère sont d'accord pour enterrer Mohamed en Algérie, a-t-il affirmé. Pour l'instant, il n'y a aucun obstacle. Il s'agit simplement de procédures en France."

Le père confirme qu'il souhaite également que son fils soit enterré au pays de ses ancêtres. Quant à sa mère, elle craint que la tombe de son fils soit profanée en France.

Acte 3 : Alger ne veut pas de la dépouille

La famille espère mercredi une réponse favorable des autorités algériennes pour l'inhumation en Algérie. Le départ du corps de Toulouse est d'aileurs prévu jeudi. Mais la réponse transmise par le consulat se révèle finalement négative.

"La famille est déçue, mais en même temps elle comprend", témoigne le représentant du recteur de la Grande Mosquée de Paris, Abdallah Zekri. Ce dernier a été "chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités, parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité". 

Acte 4 : Mohamed Merah doit être enterré en banlieue toulousaine

Celui qui se revendique comme l'auteur des tueries de Toulouse et de Montauban doit être alors enterré jeudi à 17 heures dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu (en banlieue toulousaine), selon Abdallah Zekri. Il ajoute que les obsèques auront lieu "dans la plus stricte discrétion".

Au cimetière, jeudi, les gendarmes intiment l'ordre aux journalistes de quitter le carré musulman.

France 3 Midi-Pyrénées
 

Acte 5 : le maire de Toulouse reporte les obsèques de 24 heures

Mais le maire PS de Toulouse, Pierre Cohen, ne semble pas plus vouloir que l'Algérie de la sépulture de Mohamed Merah et a reporté, jeudi, la cérémonie de 24 heures tout en demandant l'arbitrage de l'Etat. "Suite au refus de l'Algérie à la dernière minute d'accepter le corps de Mohamed Merah, Pierre Cohen estime que son inhumation sur le territoire de la ville de Toulouse n'est pas opportune", a annoncé la mairie. "Il a donc demandé au préfet de Région de différer l'inhumation de 24 heures et interpelle l'Etat à ce sujet".

Acte 6 : Mohamed Merah enterré jeudi

Vers 17h40, une dépêche de l'Agence France Presse signale que finalement Mohamed Merah va être enterré en fin d'après-midi, jeudi. Une décision prise à contre-cœur par le maire de Toulouse, Pierre Cohen. "Après avoir pensé prendre un peu de temps pour essayer de trouver une solution, vu ce qui m'a été indiqué, j'ai donné le permis d'inhumer pour qu'il se fasse ce soir, en le regrettant mais en appliquant les lois de la république", a-t-il déclaré, expliquant craindre le "tourisme macabre". Le corps de Mohamed Merah a été mis en terre en fin de journée.