Inquiétant vol d'explosifs sur un site militaire

En dépit du plan Vigipirate en vigueur en France, des explosifs ont été volés dans la base de Miramas (Bouches-du-Rhône).

FRANCE 2

C'est un acte audacieux qui sème le trouble, alors que la France est en alerte attentats et que le plan Vigipirate est en vigueur. A Miramas (Bouches-du-Rhône), un site de l'armée française a fait l'objet d'un vol d'explosifs, probablement dans la nuit de dimanche à lundi.

Les malfaiteurs ont découpé le grillage et ont visité une dizaine de baraquements, où sont stockés les explosifs et les munitions à demi-enterrés. Le butin est impressionnant : près de 180 détonateurs, une dizaine de pains de plastic et une quarantaine de grenades.

Pas de surveillance vidéo

Dans la commune, l'incrédulité règne ce mardi 7 juillet. "C'est inquiétant, de voir qu'un site militaire n'est pas aussi sécurisé qu'on le croit", confie à France 2 une habitante, elle-même militaire. Aucune caméra ne surveillait les grillages de la base de 200 hectares, censée être tout de même hautement sécurisée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site militaire de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, le 7 juillet 2015.
Le site militaire de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, le 7 juillet 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)