Procès Merah : Abdelkader Merah interrogé sur les agissements de son frère

Deux semaines après l'ouverture de son procès, Abdelkader Merah, le frère aîné du tueur de Montauban (Tarn-et-Garonne) et Toulouse (Haute-Garonne), a été interrogé ce vendredi 13 octobre sur les faits.

FRANCE 3

Celui qui tenait plus que tout à entendre Abdelkader Merah ce vendredi 13 octobre, c'est cet homme, le frère d'un des militaires abattu à Montauban par Mohamed Merah. Selon lui, aucun doute : l'homme dans le box n'est autre que le complice de l'assassin d'Imad. Un interrogatoire qui va durer près de six heures. Abdelkader Merah répond à toutes les questions calmement, mais minimise systématiquement son rôle et sa relation avec Mohamed Merah. Rapport distant, conflictuel même, dit-il, avec celui qu'il appelle "mon petit-frère".

"C'est de l'acharnement"

Question après question, Abdelkader Merah finit par s'agacer. "C'est de l'acharnement", dit-il à la Cour. "Moi, je suis Abdelkader et je n'ai tué personne". "Après les faits longuement évoqués cet après-midi, la semaine prochaine, c'est la religion qui sera abordée par la Cour d'assises, et notamment l'influence qu'a pu avoir Abdelkader Merah dans la radicalisation de son frère", explique en duplex la journaliste de France 3 Nathalie Perez. "Le procès devrait se poursuivre jusqu'au 3 novembre prochain", précise-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dessin d\'Abdelkader Merah à l\'ouverture de son procès, le 2 octobre 2017 à Paris.
Dessin d'Abdelkader Merah à l'ouverture de son procès, le 2 octobre 2017 à Paris. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)