VIDEO. Procès du Carlton : DSK à la barre

Un choc des témoignages au procès du Carlton à Lille. Dominique Strauss-Kahn et deux prostituées ont été entendus par la justice mardi 10 février.

France 3

Ce mardi 10 février a été mouvementé pour Dominique Strauss-Kahn. Appelé à la barre au tribunal de Lille (Nord) pour répondre des accusations de proxénétisme aggravé dans le cadre de l'affaire du Carlton, l'ancien patron du FMI a été accueilli par des Femen. Celles-ci, remontées, ont été maîtrisées par la police.
Face au juge, DSK a présenté sa ligne de défense : il n'a pas caché son goût pour le libertinage, mais estime qu'il n'a rien à se reprocher, car il ignorait que les participantes des parties fines étaient des prostituées.

"Il savait que j'étais une prostituée"

L'une de ces femmes, Mounia, a passé une nuit avec l'ancien ministre. "Je pense qu'il savait que j'étais une prostituée", a-t-elle déclaré au tribunal. Béatrice Legrain, la femme du sulfureux Dodo la Saumure, a elle assuré que DSK ne se comportait pas comme un client et qu'il ignorait qui étaient ses partenaires.
"M. Strauss-Kahn a expliqué que c'est un homme de pouvoir, un séducteur, et que beaucoup de femmes s'offraient à lui. Donc, comment faire la différence ?", a confié l'une de ses avocates à France 3. La confrontation se poursuivra demain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier arrête une Femen qui vient de se jeter sur la voiture de DSK, peu avant l\'audience du 10 février 2015 dans le procès du Carlton, à Lille (Nord). 
Un policier arrête une Femen qui vient de se jeter sur la voiture de DSK, peu avant l'audience du 10 février 2015 dans le procès du Carlton, à Lille (Nord).  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)