Cet article date de plus de neuf ans.

Le juge chargé de l'affaire DSK a refusé mardi la nomination d'un procureur spécial réclamée par l'avocat de Mme Diallo

Kenneth Thompson, l'avocat de l'accusatrice de Dominique Strauss-Kahn, avait demandé lundi la récusation du procureur de Manhattan Cyrus Vance et son remplacement par un procureur spécial.Mardi, le juge Michael Obus lui a répondu que "le tribunal a conclu que rien ne justifiait la récusation du procureur. Dès lors, la demande est rejetée".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Kenneth Thompson, l'avocat de Nafissatou Diallo, le 28 juillet 2011. (AFP - Stan Honda)

Kenneth Thompson, l'avocat de l'accusatrice de Dominique Strauss-Kahn, avait demandé lundi la récusation du procureur de Manhattan Cyrus Vance et son remplacement par un procureur spécial.

Mardi, le juge Michael Obus lui a répondu que "le tribunal a conclu que rien ne justifiait la récusation du procureur. Dès lors, la demande est rejetée".

"En raison des actions du DA (District Attorney), d'abus de confiance, de traitement injuste, d'opinions biaisées et de préjugés, le DA n'a pas la compétence requise pour juger ce cas", estimait Kenneth Thompson.

L'avocat demandait la nomination d'un procureur spécial pour "restaurer la confiance" et assurer que des "poursuites justes" soient menées contre Dominique Strauss-Kahn.

Cyrus Vance aurait insulté Nafissatou Diallo
L'avocat de Nafissatou Diallo affirme que Cyrus Vance a insulté Nafissatou Diallo et a fait fuiter des éléments dans la presse, notamment des accusations selon lesquelles sa cliente aurait été une prostituée et aurait menti sur certains points.

L'avocat de la femme de chambre a reconnu qu'il y avait des incohérences dans le passé de sa cliente mais que cela ne changeait rien à ce qu'elle aurait subi le 14 mai.

Lire aussi :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers DSK

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.