Affaire DSK : 1,5 million de dollars pour Nafissatou Diallo

Selon le JDD, les avocats de la femme de chambre du Sofitel et ceux de l'ancien patron du FMI se seraient mis d'accord sur cette somme. 

Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauss-Kahn d\'agression sexuelle, arrive le 10 décembre 2012 au tribunal du Bronx, à New York.
Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle, arrive le 10 décembre 2012 au tribunal du Bronx, à New York. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

La rumeur d'arrangement à 6 millions de dollars (4,6 millions d'euros) avait un temps circulé, avant d'être fermement démentie. Selon une information publiée dimanche 20 janvier dans le Journal du Dimanche, la femme de chambre du Sofitel qui accusait Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle à New York en mars 2011, a reçu en guise de dédommagement un chèque "d'un million et demi de dollars, un montant confirmé dans l'entourage de DSK". Soit environ 1,1 millions d'euros. 

Les accords financiers qui mettent fin aux poursuites civiles sont extrêmement fréquents aux Etats-Unis. Ils évitent aux deux parties un procès long et coûteux à l'issue incertaine. 

"Je veux une meilleure vie pour mon enfant"

Toujours selon le JDD, cet accord a été trouvé à l'issue de plusieurs mois de tractations entre les deux parties. Au final, "Diallo a en réalité reçu un chèque d'un peu plus d'un million de dollar, 30% du chèque de DSK ayant été reversé à ses avocats Thompson et Wigdor (...)". 

"Je veux une meilleure vie pour mon enfant", s'était-elle contentée de commenter quand ce contrat lui avait été soumis, le 10 décembre 2012, rapporte le JDD. Selon l'hebdomadaire, l'ancienne femme de chambre aurait quitté le Bronx pour un quartier résidentiel aisé et envisagerait "d'aller à l'école pour apprendre à lire et à écrire".