WikiLeaks : nouvelle demande des États-Unis pour extrader Julian Assange

Publié
Article rédigé par
M. Boisseau - France 2
France Télévisions

Mercredi 27 octobre, les États-Unis vont à nouveau tenter d'obtenir l'extradition du lanceur d'alerte Julian Assange.

Le lanceur d'alerte Julian Assange est de nouveau attendu devant le tribunal. Depuis onze ans, l'Australien vit un cauchemar pour avoir dévoilé des documents classés secret défense. Mercredi 27 octobre, les États-Unis vont une nouvelle fois essayer d'obtenir son extradition. Pour rappel, les précédentes demandes avaient été rejetées en raison notamment de son état de santé.

Emprisonné depuis 2019

"C'est l'une des dernières cartes des États-Unis pour obtenir l'extradition de Julian Assange", note Matthieu Boisseau, en direct de Londres (Royaume-Uni) pour France Télévisions, qui détaille : "Cette audience, aujourd'hui et demain, se déroule sur le sol britannique parce que c'est là que Julian Assange s'était réfugié. Il y est désormais emprisonné depuis 2019." Julian Assange est poursuivi pour diffusion de centaines de milliers de documents classifiés sur la torture dans la prison américaine de Guantánamo, sur l'espionnage de militants écologistes ou encore sur la mort de civils en Irak, en Syrie et en Afghanistan à cause de l'intervention américaine.