VIDEO. Julian Assange "a été utile", affirme le ministre de la Culture, sans se prononcer sur une offre d'asile

Le ministre de la Culture a réagi vendredi à la demande d'extradition du lanceur d'alerte formulée par les Etats-Unis, dans le sillage de son arrestation à Londres. 

RADIO FRANCE

"Le gouvernement fait confiance aux Britanniques pour gérer ce cas judiciairement", a déclaré Franck Riester, le ministre de la Culture, vendredi 12 avril sur franceinfo. Il réagissait à l'arrestation de Julian Assange, jeudi, à l'ambassade d'Equateur à Londres. Franck Riester ne s'est pas précisément prononcé sur une éventuelle demande d'asile en France du lanceur d'alerte australien, alors que les Etats-Unis demandent son extradition.

Que répondra la France si le fondateur de WikiLeaks lui demande asile ? "La réponse du gouvernement, c'est de faire confiance aux Britanniques sur la façon dont ils vont, avec leur justice, traiter la question de Julian Assange", a insisté le ministre de la Culture. 

Julien Assange "a été utile", a-t-il poursuivi, ajoutant quelques nuances : "Il faut voir jusqu'où il l'a été et c'est toujours la difficulté avec les lanceurs d'alerte" même si "on a besoin de lanceurs d'alerte dans les grandes démocraties." "Ce qui est certain, c’est que dans le présent et dans l’avenir, nous devons, nous, grandes démocraties européennes, s’assurer de la protection des lanceurs d’alerte", a conclu Franck Riester.   

Franck Riester, ministre de la Culture, invité de franceinfo vendredi 12 avril 2019.
Franck Riester, ministre de la Culture, invité de franceinfo vendredi 12 avril 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)