VIDEO. Affaire du Carlton : DSK face aux juges

Le procès de l’affaire du Carlton de Lille s’ouvre ce lundi 2 février. Treize des quatorze prévenus sont poursuivis pour proxénétisme. Parmi eux : Dominique Strauss-Kahn.

FRANCE 3

Ce lundi 2 février s’ouvre le procès de l’affaire du Carlton de Lille. Parmi les quatorze prévenus, treize sont poursuivis pour proxénétisme, dont l’ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn. La question principale du procès : est-ce que  Dominique Strauss Kahn savait que les filles qui lui étaient présentées lors des parties fines organisées dans l’hôtel étaient des prostituées ?
"C’est la personnalité de l’un des prévenus, Dominique Strauss-Kahn en l’occurrence, qui a fait totalement fantasmer les juges" déplore Éric Dupond-Moretti, avocat de l’un des prévenus, au micro de France 3.

DSK risque jusqu'à 10 ans de prison

Trois hommes, qui gravitaient autour de Dominique Strauss-Kahn à cette époque, organisaient des soirées libertines et recrutaient des filles qui n’avaient qu’une mission : satisfaire DSK. L’ancien patron du FMI a lui toujours affirmé qu’il ne savait pas qu’il s’agissait de prostituées.
S’il est déclaré coupable, Dominique Strauss-Kahn encourt une peine maximale de 10 ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président du FMI, Dominique Strauss-Kahn quitte le tribunal de grande instance de Paris après avoir demandé l\'interdiction du livre de Marcela Iacub, le 26 février 2013.
L'ancien président du FMI, Dominique Strauss-Kahn quitte le tribunal de grande instance de Paris après avoir demandé l'interdiction du livre de Marcela Iacub, le 26 février 2013. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)