DIRECT. Procès du Carlton : le procureur demande la relaxe de Dominique Strauss-Kahn

"La notoriété ne doit pas être une présomption de culpabilité", a déclaré le procureur Frédéric Fèvre, lors de sa réquisition, mardi 17 février.

Dominique Strauss-Kahn à la barre du tribunal de Lille, lors du procès du Carlton, le 10 février 2015. 
Dominique Strauss-Kahn à la barre du tribunal de Lille, lors du procès du Carlton, le 10 février 2015.  (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCETV INFO)
Ce qu'il faut savoir

Les réquisitions ont débuté, mardi 17 février au matin, à Lille, dans le procès de l'affaire du Carlton. Les cas des quatorze prévenus, dont treize sont poursuivis pour proxénétisme aggravé, ont été étudiés un par un. Celui de Dominique Strauss-Kahn a été examiné en dernier. Les réquisitions ont duré jusque dans l'après-midi.

Le procureur a demandé la relaxe "pure et simple" de DSK. "La notoriété ne doit pas être une présomption de culpabilité", a déclaré Frédéric Fèvre lors de sa réquisition. La veille, des parties civiles avaient renoncé à demander à exiger de lui réparation.

 En théorie, l'ex-patron du FMI risque jusqu'à 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende.

 Durant la matinée, les premières réquisitions ont été relativement clémentes, sauf pour Dodo la Saumure. Le procureur a requis deux ans de prison, dont un avec sursis, et 10 000 euros d'amende contre le tenancier de maisons closes.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CARLTON

22h21 : Sans surprise, le parquet a requis cet après-midi la relaxe de Dominique Strauss-Kahn et demandé des peines assez légères pour l'ensemble des prévenus. Mais pour les parties civiles, ce procès aura eu le mérite de moraliser les débats sur la prostitution et le proxénétisme. Notre journaliste Catherine Fournier revient sur ces réquisitions.




(ELISABETH DE POURQUERY / FRANCETV INFO)

15h58 : "Ces filles, ce qui les a le plus détruit, ce n'est pas cette histoire, c'est le déballage qu'il y a eu dans la presse pendant trois ans."

Avant que le procureur ne requière sa relaxe, DSK s'est confié à L'Obs. "Il n'y a rien dans ce dossier, ça fait trois ans, trois ans et demi que je le sais", a-t-il expliqué.

15h12 : Le parquet requiert la relaxe "pure et simple" de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton.

14h45 : Pendant que l'actualité politique s'accélère, le procès du Carlton se poursuit à Lille. Le parquet a requis deux ans de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende à l'encontre de l'entrepreneur Fabrice Paszkowski et de David Roquet, ex-directeur d'une filiale d'Eiffage. L'audience est à suivre en direct avec notre journaliste Catherine Fournier.




(ELISABETH DE POURQUERY / FRANCETV INFO)

10h50 : La journée d'audience au procès du Carlton à Lille (Nord) est consacrée au réquisitoire du procureur Frédéric Fèvre. Notre journaliste sur place Catherine Fournier est sur place. Il réclame deux ans de prison contre Dodo la Saumure.

10h23 : La journée d'audience au procès du Carlton à Lille (Nord) est consacrée au réquisitoire du procureur Frédéric Fèvre. Notre journaliste sur place Catherine Fournier est sur place.

09h50 : Que faudra-t-il surveiller dans l'actualité aujourd'hui ?


C'est l'heure de vérité pour le projet de loi Macron. Après plus de 190 heures de discussions en commission et en séance, le texte doit passer le cap du vote solennel vers 17 heures.

• François Hollande se rend à Sarre-Union (Bas-Rhin) après la profanation d'au moins 250 tombes d'un cimetière juif.

Etape judiciaire décisive pour Dominique Strauss-Kahn au procès du Carlton : le ministère public doit dire aujourd'hui s'il le considère coupable de proxénétisme aggravé ou s'il demande sa relaxe.

• Le PSG affronte ce soir Chelsea en match aller des 8es de finale de la Ligue des champions.