Bas-Rhin : plein d'espoir, la famille de Sophie Le Tan se rassemble pour prier

Sophie Le Tan a disparu près de Strasbourg (Bas-Rhin) le 7 septembre. Une cérémonie a eu lieu dimanche 23 septembre près du domicile du principal suspect. De nombreux anonymes ont témoigné de leur soutien à la famille de l'étudiante.

France 3

La mère de Sophie Le Tan garde, pour elle et ses proches, les mots de son immense douleur. Contenant son émotion, elle fixe un autel improvisé à Schiltigheim (Bas-Rhin) dimanche 23 septembre. Des fleurs et des messages ont été déposés par une centaine de personnes qui se sont rassemblées cet après-midi au pied de l'immeuble où l'étudiante de 20 ans a disparu le 7 septembre.

Des Alsaciens solidaires

Une cérémonie bouddhiste a été organisée autour des parents de Sophie Le Tan. Chaque chant est une prière pour la retrouver vivante. Malgré les jours qui passent et malgré le profil du suspect qui fait craindre le pire, ils ne perdent pas espoir et promettent de ne rien lâcher. L'émoi et l'indignation ont aussi amené des anonymes, solidaires et émus. Sophie Le Tan n'a pas donné de nouvelles depuis plus de deux semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une centaine de personnes se sont recueillies à Schiltigheim, dans le Bas-Rhin, dimanche 23 septembre, devant le domicile de Jean-Marc Reiser, principal suspect dans l\'enquête sur la disparition de Sophie Le Tan.
Une centaine de personnes se sont recueillies à Schiltigheim, dans le Bas-Rhin, dimanche 23 septembre, devant le domicile de Jean-Marc Reiser, principal suspect dans l'enquête sur la disparition de Sophie Le Tan. (CHARLOTTE JOUSSERAND / RADIO FRANCE)