Affaire Sophie Le Tan : "Nous voudrions que le coupable assume ses actes, et paie pour son crime" déclare la famille de la victime

"Penser à ce qu'elle a vécu nous déchire le cœur", explique la famille qui a "besoin de retrouver le reste des ossements afin de pouvoir faire [son] deuil".

Les parents de Sophie Le Tan lors d\'une marche en hommage à l\'étudiante, le 7 septembre 2019 à Mundolsheim (Bas-Rhin).
Les parents de Sophie Le Tan lors d'une marche en hommage à l'étudiante, le 7 septembre 2019 à Mundolsheim (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)

Après la découverte mercredi 30 octobre du squelette incomplet de Sophie Le tan, disparue depuis près d'un an à Strasbourg, sa famille a organisé, samedi 2 novembre, une conférence de presse. "Malgré le soulagement que cette découverte nous apporte, nous restons sous le choc", a déclaré Laura Le Tan, la cousine de Sophie Le Tan, au nom de la famille.

"Les horreurs qu'elle a subies sont atroces et inhumaines"

"Aucun mot ne peut décrire la souffrance que ressent notre famille, et les proches de Sophie. Les horreurs qu'elle a subies sont atroces et inhumaines. Penser à ce qu'elle a vécu nous déchire le cœur. Ces actes abominables sont inacceptables et continuent à nous torturer tout au long de nos vies. C'est pourquoi nous poursuivrons le combat jusqu'au bout, afin de rendre justice à Sophie", a poursuivi Laura Le Tan

Au sujet du principal suspect, Jean-Marc Reiser, la cousine de Sophie Le Tan a ajouté "Nous voudrions que le coupable assume ses actes, et paie pour son crime. Qu'il arrête de nier les faits malgré toutes les preuves accablantes. Nous avons besoin de retrouver le reste des ossements afin de pouvoir faire notre deuil. Ce monstre doit être enfermé à vie pour qu'il n'y ait plus jamais de victime innocente", estime-t-elle.

"Pourquoi la justice donne-t-elle autant de droit au coupable ? (...) Pendant que des familles souffrent, lui est nourri et logé. Où est la justice ?" a lancé Laura Le Tan.

"Tout démontre la culpabilité de monsieur Raiser"

De son côté, Gérard Welzer, avocat de la partie civile, affirme sur franceinfo que "tout le dossier démontre, sans l'ombre d'un doute, la culpabilité" de Jean-Marc Raiser. "Les charges sont accablantes. On a retrouvé dans l'appartement de monsieur Raiser le sang de Sophie Le Tan, on a retrouvé le sang de Sophie sur le manche d'une scie qui était dans la cave, sur la veste de monsieur Raiser, sur ses chaussures, sur son lino. Tout démontre la culpabilité de monsieur Raiser", martèle l'avocat. "Nous n'avons aucun doute de celle-ci. Il a fait quelque chose de monstrueux. Et nous souhaitons qu'il soit renvoyé vite aux Assises".
Gérard Welzer renchérit. "Il ment comme il respire. Il a assassiné selon nous, Sophie. Il lui a tendu un piège, il a mutilé son corps. C'est monstrueux".