Affaire Halimi : Cette "décision judiciaire doit nous conduire à changer la loi", affirme Christophe Castaner

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale était présent dans les rangs de la manifestation qui s'est tenu à Paris dimanche.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Cette "décision judiciaire nous interpelle et doit nous conduire à changer la loi", a indiqué Christophe Castaner, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, qui était présent dans les rangs de la manifestation à Paris ce dimanche pour protester contre l'irresponsabilité pénale prononcée à l'égard de Kobili Traoré, auteur du meurtre de sa voisine Sarah Halimi, femme juive de 64 ans, en avril 2017.

"Un trou noir dans notre droit"

"Dès lundi, le président de la République a annoncé son intention de faire en sorte que nous puissions changer la loi, le garde des Sceaux y a travaillé cette semaine et j'aurais bientôt l'occasion d'annoncer notre calendrier", a annoncé Christophe Castaner avant d'ajouter qu'il existe "un trou noir dans notre droit" que le gouvernement et les parlementaires LREM souhaitent "remplir".

Et le président du groupe La République en Marche à l'Assemblée de préciser : "Nous voulons faire en sorte que, sans remettre en cause l'irresponsabilité pour ceux que j'appellerai entre guillemets "les fous" qui ne doivent pas être jugés mais doivent être soignés, on ne puisse pas causer sa propre irresponsabilité par l'usage de produits stupéfiants."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Meurtre de Sarah Halimi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.