DIRECT. Procès de Joël Le Scouarnec, "le chirurgien de Jonzac" accusé de viols et d'agressions sexuelles sur mineures : la cour décide d'un huis clos total

Ce médecin de 69 ans comparaît, à partir de vendredi, devant les assises de la Charente-Maritime, à Saintes, dans un premier dossier de viols ou d'agressions sexuelles concernant la fille de ses voisins de Jonzac, âgée de 6 ans en 2017.

La cour d\'assises de Charente-Maritime, à Saintes, où Joël Le Scouarnec est jugé du 13 au 17 mars 2020. 
La cour d'assises de Charente-Maritime, à Saintes, où Joël Le Scouarnec est jugé du 13 au 17 mars 2020.  (GEORGES GOBET / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Alors que le chirurgien Joël Le Scouarnec comparaît devant la cour d'assises de Charente-Maritime, à Saintes, vendredi 13 mars, la cour a décidé d'un huis clos total. Cet homme de 69 ans est accusé de pédophilie sur des centaines d'enfants, la plupart du temps dans le cadre de l'exercice de ses fonctions. Mais pour ce premier procès, qui doit durer trois jours, il sera jugé pour des viols ou des agressions sexuelles sur quatre mineures. Une autre enquête se poursuit par ailleurs.

 Une petite voisine donne l'alerte à Jonzac. En 2017, Lucie*, une fillette de 6 ans, se confie à ses parents : son voisin s'est montré "tout nu" dans le jardin mitoyen et lui a imposé une pénétration digitale à travers le grillage qui sépare les deux maisons, situées à Jonzac. Une plainte est déposée et la machine judiciaire est lancée. Les enquêteurs perquisitionnent le domicile de Joël Le Scouarnec. Ils trouvent un journal intime et deux listes qui recensent les noms de près de 250 mineurs, autant de victimes potentielles. A Saintes, il sera aussi jugé pour des faits concernant une patiente qui n'avait que 4 ans en 1993.

 Deux nièces parmi les victimes déclarées. Le chirurgien, en détention provisoire depuis trois ans, comparaît également pour des agressions sexuelles sur deux nièces, aujourd'hui trentenaires, commises chez lui à Loches (Indre-et-Loire) entre 1989 et 1999. Jusqu'en 2017, l'affaire était restée secrète au sein de la famille. Selon Joël Le Scouarnec, sa femme "savait" dès 1996, ce qu'elle conteste. 

 Les parents de la fillette veulent "briser le silence". Opposés à un procès à huis clos, qui protégerait Joël Le Scouarnec "une fois de plus", le père et la mère de Lucie* réclament des débats publics. "On doit lever ce voile-là et faire comprendre au public le fonctionnement d'un prédateur sexuel", appuie Francesca Satta, leur avocate. Au contraire, les deux nièces du chirurgien et l'ancienne patiente réclament un huis clos pour préserver leur intimité. Il est probable qu'elles obtiennent gain de cause, car elles étaient mineures au moment des faits.

* Le prénom a été changé

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LE_SCOUARNEC

13h02 : Retour à Saintes, en Charente-Maritime, où notre journaliste Violaine Jaussent a recueilli la réaction des parents de l'enfant à l'origine de la révélation de cette vaste affaire de pédophilie. Ils déplorent la décision de huis clos total à l'ouverture du procès.

09h09 : Il est 9 heures, faisons un nouveau point dans cette actualité très chargée.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a promis des "indemnités journalières" aux parents seuls pour garder leurs enfants. Par ailleurs, l'intégralité de l'indemnité des salariés au chômage partiel sera prise en charge par l'Etat, quel que soit leur niveau de salaire. Elle est normalement limitée à un smic.

Le "stade 3" est atteint pour l'Education nationale, a assuré Jean-Michel Blanquer. Les établissements scolaires resteront fermés "au moins jusqu'aux vacances de printemps".

Les Bourses d'Asie subissent encore de lourdes pertes : l'indice Nikkei a fini sur un plongeon de 6,08%. En revanche, la Bourse de Paris a ouvert sur un fort rebond de 4,70%. Voici l'article qu'il vous faut pour tout comprendre à le krach historique de ces derniers jours.

Le chirurgien Joël Le Scouarnec comparaît à partir d'aujourd'hui devant les assises de la Charente-Maritime, accusé d'agressions sexuelles sur quatre mineures. Suivre notre direct.

09h05 : Le chirurgien Joël Le Scouarnec comparaît jusqu'à mardi devant les assises de la Charente-Maritime, accusé d'agressions sexuelles sur quatre mineures. Notre journaliste Violaine Jaussent est sur place, à Saintes. Son live-tweet est disponible ici.

08h09 : Une question taraude les enquêteurs et au-delà : comment des faits aussi graves, s'ils sont avérés, ont-ils pu avoir lieu sans être dénoncés ? La réponse est multiple, entre l'omerta familiale, le mode opératoire rodé de Joël Le Scouarnec, tel qu'il le décrit dans ses carnets, et des failles judiciaires et hospitalières. Je vous le raconte dans ce long format.

08h09 : Il s'agit en majorité des patientes et patients du chirurgien, mineurs au moment des faits présumés. Ce deuxième volet, vertigineux, sera jugé ultérieurement.


08h08 : "Si les faits avaient été dénoncés avant, notre fille n'aurait pas été violée", dénoncent, amers, ses parents, qui ont porté plainte en mai 2017. Il ont déclenché une première étape judiciaire. En épluchant les écrits prolifiques et nauséabonds de l’accusé sur ses "activités pédophiles", les enquêteurs ont identifié près de 350 victimes potentielles.

08h07 : Joël Le Scouarnec est jugé à partir d'aujourd'hui devant la cour d'assises de Saintes (Charente-Maritime), sans doute à huis clos. Cet ancien chirurgien comparaît pour viols et/ou attouchements sur quatre victimes, deux nièces, une patiente et une voisine. C'est cette petite fille de 6 ans qui a, malgré elle, ouvert la boîte de Pandore et mis fin à trente ans d'omerta autour des agissements pédocriminels présumés de cet homme.


06h11 : Faisons un premier point sur l’actualité :

Fermeture des écoles, limitation des déplacements, maintien des municipales, plan de relance économique... Lors d'une allocution solennelle sur l'épidémie de Covid-19, qui a fait 61 morts en France, Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures exceptionnelles. Voici ce qu'il faut en retenir et l'ensemble de son discours en replay.


La femme du Premier ministre canadien a été testée positive au Covid-19 et sera en quarantaine "pour une durée indéterminée". Justin Trudeau, qui "ne présente aucun symptôme", restera lui à l'isolement pendant deux semaines.

Jeudi noir pour les Bourses mondiales. Le CAC40 a connu la pire séance de son histoire, avec un plongeon de 12,28% pendant que Wall Street a encaissé sa plus forte dégringolade depuis 1987. Voici l'article qu'il vous faut pour tout comprendre à ce krach historique.


Le chirurgien Joël Le Scouarnec comparaît à partir d'aujourd'hui devant les assises de la Charente-Maritime, accusé d'agressions sexuelles sur quatre mineures. Une de ses victimes présumées a lu les extraits du journal intime du médecin qui la concernaient.