Affaire Le Scouarnec : l'accusé pourrait avoir fait des centaines d'autres victimes

Le procès de Joël Le Scouarnec reprend lundi 30 novembre. Il ne concerne toutefois que quatre victimes présumées de l'ancien chirurgien, qui pourrait potentiellement avoir agressé des centaines d'autres enfants.

France 2

En duplex de Saintes (Charente-Maritime), où reprend le procès de Joël Le Scouarnec lundi 30 novembre, la journaliste Nathalie Perez revient sur l'affaire en cours de jugement. "Il faut savoir que l'affaire que l'on juge aujourd'hui, c'est celle qui a révélé l'ampleur du dossier lorsqu'en 2017, les enquêteurs ont perquisitionné la maison de Joël Le Scouarnec et mis la main sur ses fameux carnets qu'il gardait depuis 30 ans, dans lesquels il avait noté le nom de plus de 300 petites victimes", explique-t-elle lundi midi.

De nombreuses questions

La cour d'assises va étudier la personnalité de l'ancien chirurgien, "qui revendique d'être pédophile. Elle va également essayer de comprendre comment sa famille, pendant toutes ces années, ne l'a jamais dénoncé et comment le milieu médical dans lequel il évoluait n'a jamais fait le moindre signalement. C'est ce si long silence que va tenter de percer la cour d'assises pendant une semaine", conclut Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le tribunal de Saintes (Charente-Maritime), le 29 février 2020.
Le tribunal de Saintes (Charente-Maritime), le 29 février 2020. (GEORGES GOBET / AFP)