Disparition d'Estelle Mouzin : l'avocat du père de la fillette a demandé que de "nouvelles fouilles puissent avoir lieu"

Lors de sa dernière audition en novembre dernier, le tueur des Ardennes, Michel Fourniret, avait tenu des propos ambigus à la juge, recommandant de chercher "entre l'école et le domicile".

Me Didier Seban, à Paris, le 17 janvier 2020.
Me Didier Seban, à Paris, le 17 janvier 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Me Didier Seban, l'avocat du père d'Estelle Mouzin indique sur franceinfo qu'il a demandé que "de nouvelles fouilles puissent avoir lieu", notamment pour "comprendre ce qu'il a pu arriver à Estelle". Monique Olivier a mis en cause Michel Fourniret vendredi devant la juge chargée de l’enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin.

Au cours de cette audition, l'ex-compagne du tueur des Ardennes a confié que, selon elle, Michel Fourniret avait "possiblement" tué la fillette, disparue en Seine-et-Marne le 9 janvier 2003. De son côté, Michel Fourniret a tenu des propos ambigus à la juge lors de sa dernière audition en novembre dernier : "Si j'étais vous, je chercherais entre l'école et le domicile", a-t-il confié.

Ces confessions de Michel Fourniret ont poussé l'avocat du père d'Estelle Mouzin à réclamer que de nouvelles recherches puissent être organisées : "Nous avons demandé que des fouilles puissent avoir lieu, pas forcément entre l'école et le domicile mais aussi à différents endroits où Michel Fourniret a pu enterrer des victimes." "On pense au Château du Sautou dans les Ardennes [propriété de Michel Fourniret, ndlr], poursuit Me Didier Sebanon pense à d'autres endroits où on pourrait retrouver la trace [de la petite fille] ou comprendre ce qu'il a pu arriver à Estelle."