Affaire Élodie Kulik : Willy Bardon jugé en appel pour meurtre, viol et séquestration

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Élodie Kulik : Willy Bardon jugé en appel pour meurtre, viol et séquestration
France 2
Article rédigé par
O. Feniet, M. Roussel, S. Rosenstrauch, France 3 Picardie, J. Cordier - France 2
France Télévisions

Le procès en appel de Willy Bardon, l’un des meurtriers présumés d’Élodie Kulik, s’est ouvert lundi 14 juin. La jeune femme, qui officiait dans une agence bancaire, avait été assassinée en 2002 dans la Somme.

L’affaire Élodie Kulik connaît un nouveau rebondissement : lundi 14 juin s’ouvre le procès en appel de Willy Bardon, l’un des meurtriers présumés de la jeune femme de 24 ans. Il durera trois semaines. L’accusé est poursuivi pour viol, séquestration et meurtre. La concernée, qui travaillait en agence bancaire, avait été assassinée en 2022.

Violée, étranglée et brûlée

Le fait-divers avait à l’époque bouleversé l’ensemble du pays, tant les circonstances étaient macabres. Élodie Kulik avait été retrouvée violée, étranglée et partiellement calcinée au bord d’une départementale de la Somme. Les enquêteurs mettent en avant un enregistrement vocal, où ils estiment que l’on entend la voix de Willy Bardon.

De son côté, son avocat, Me Stéphane Daquo, affirme que son client a l’intention de dire "haut et fort ce qu’il pense, de se battre". Le père de la victime, Jacky Kulik, se montre quant à lui tout aussi déterminé : "Je suis prêt, je suis un peu fatigué, stressé mais j’irai." Pour la Cour d’appel de Douai, il faut reprendre l'énigme judiciaire à zéro, après un procès fleuve en 2019. À l'époque, des dizaines de témoins et des experts avaient été entendus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Elodie Kulik

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.