Cet article date de plus de quatre ans.

Infographie Affaire Grégory : comprendre les liens familiaux entre les personnages clés en un coup d'œil

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Vous vous perdez dans l'affaire Grégory ? Franceinfo vous propose un arbre généalogique pour saisir les relations qui unissent les familles Villemin, Jacob, Laroche et Bolle, et savoir quel membre a eu maille à partir avec la justice.

Depuis la mort de Grégory Villemin, 4 ans, retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne, une rivière des Vosges, le 16 octobre 1984, le dossier connaît de multiples rebondissements. L’intrigue est relancée depuis le 14 juin, date à laquelle trois personnes ont été interpellées. La famille du petit garçon se retrouve au cœur de l’affaire. Mais les rapports qui unissent ses membres sont parfois complexes.

Franceinfo a donc réalisé une infographie pour comprendre quels sont les liens entre les membres impliqués dans l’affaire.

Près de trente-trois ans après les faits, on ne sait toujours pas qui a tué le petit Grégory. Le premier à être suspecté du meurtre est Bernard Laroche, un cousin germain de Jean-Marie Villemin, le père de Grégory. Il est mis en examen en novembre 1984, mais il est libéré trois mois plus tard, faute de preuves.

Les époux Jacob et Murielle Bolle mis en examen

Persuadé que son cousin a tué son fils, Jean-Marie Villemin l’a abattu le 29 mars 1985. Pour ce meurtre, le père de Grégory est condamné à cinq ans de prison dont quatre ferme, en 1993. La mère de Grégory a, elle aussi, été soupçonnée d'avoir tué son fils. Christine Blaise épouse Villemin est mise en examen le 5 juillet 1985 par le juge Lambert. Elle est totalement innocentée en 1993

Aujourd’hui, ce sont Marcel et Jacqueline Jacob, respectivement grand-oncle et grand-tante de Grégory, qui sont soupçonnés d’avoir enlevé, puis séquestré le petit garçon, et d’avoir ainsi participé à sa mort, tout comme Murielle Bolle. Cette dernière est la belle-sœur de Bernard Laroche. Elle l’avait mis en cause en novembre 1984 avant de se rétracter. Elle a été mise en examen le 29 juin pour "enlèvement suivi de mort", soit treize jours après les époux Jacob. Elle est confrontée à son propre cousin, vendredi 28 juillet, qui explique qu'elle s'est rétractée après avoir été victime d'un "lynchage" de la part de sa famille. 

Qui sont les personnages clés  de l’affaire Grégory ?
ANSELME CALABRESE / VIOLAINE JAUSSENT / FRANCEINFO

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Grégory

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.