Cet article date de plus de trois ans.

Affaire Grégory : une avancée décisive ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Grégory : une avancée décisive ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de 32 ans après les faits, l’affaire Grégory n’est pas encore résolue, mais la justice vient peut-être de faire une avancée décisive. 

Ce vendredi matin, la grand-tante du petit Grégory, Jacqueline Jacob, ainsi que son mari Marcel Jacob, ont été déférés devant le parquet général de Dijon. Tous les deux sont soupçonnés d’avoir joué un rôle dans la mort de Grégory Villemin en octobre 1984.

La justice soupçonne Jacqueline Jacob d’être au minimum l’un des corbeaux de l’affaire, auteur d’une des lettres de menaces envoyées à Jean-Marie Villemin quelques mois avant le crime. À l’époque, le couple Jacob avait déjà été suspecté.

Un testament de Marcel Jacob

Les parents de Grégory Villemin veulent croire en une avancée décisive de l’enquête, selon leur avocate, Me Chastant-Morand.

La piste du complot familial semble donc privilégiée, car les enquêteurs ont acquis une conviction : ce n’est pas une personne seule qui a agi. Dans la maison du couple, les gendarmes auraient enfin retrouvé un testament de Marcel Jacob dans lequel il se dit totalement étranger à l’affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.