Affaire Grégory : Murielle Bolle mise en examen

Le nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory, c'est la mise en examen de Murielle Bolle. Elle avait 15 ans le 16 octobre 1984 lorsqu'elle avait accusé Bernard Laroche avant de se rétracter.

FRANCE 2

Mise en examen et incarcérée : Murielle Bolle est passée jeudi 29 juin de témoin-clé dans l'affaire Grégory à suspect d'un crime commis il y a 32 ans. La justice l'accuse désormais d'avoir participé à l'enlèvement de Grégory. En 1984, la jeune fille, alors âgée de 15 ans, avait accusé son beau-frère Bernard Laroche avant de se rétracter. Mais il y a 15 jours, la justice reçoit les confidences d'un cousin éloigné de Murielle Bolle.

Des rétractations sous la pression familiale ?

"C'est un témoignage récent d'un de ses parents, qui est très précis, où il explique qu'il a été témoin de violences de la part de l'entourage de Murielle Bolle", explique Jean-Jacques Bosc, procureur de la République de Dijon (Côtes-d'Or). Ces rétractations se seraient ainsi faites sous la pression familiale. Un élément nouveau qui pour la défense ne justifie en rien cette mise en examen : "Je pense que c'est un témoignage entièrement forgé et qui ne repose sur aucun élément de réalité", a déclaré Maître Jean-Paul Teissonnière, avocat de Murielle Bolle. Marie-Ange Laroche, la veuve de Bernard, pourrait être la prochaine à être entendue par les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Murielle Bolle, belle-sœur de Bernard Laroche et témoin-clé dans l\'affaire Grégory, en 1985.
Murielle Bolle, belle-sœur de Bernard Laroche et témoin-clé dans l'affaire Grégory, en 1985. (MAXPPP)