Cet article date de plus de quatre ans.

Affaire Grégory : Murielle Bolle a été placée en garde à vue

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Grégory : Murielle Bolle a été placée en garde à vue
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Murielle Bolle, belle-soeur de Bernard Laroche, un temps soupçonné d'avoir enlevé le petit Grégory, a été interpellée à son domicile ce mercredi 28 juin et placée en garde à vue pour être entendue par les enquêteurs

Nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory : Murielle Bolle a été interpellée ce mercredi 28 juin à son domicile, avant d'être placée en garde à vue. En 1984, alors que le petit Grégory avait été enlevé, Murielle Bolle était l'adolescente de 15 ans qui avait alors accusé son beau-frère, Bernard Laroche, d'avoir enlevé l'enfant de 4 ans, avant de se rétracter. La journaliste de France 3 Bourgogne, Elsa Bezin, nous en dit davantage.

"Quand on n'a rien à se reprocher, c'est étonnant de ne pas parler"

"Tous les espoirs se tournent maintenant vers Murielle Bolle. Elle avait accusé Bernard Laroche au début de l'affaire avant de se rétracter. Elle n'a plus parlé depuis 24 ans", explique la journaliste. "Va-t-elle suivre le même chemin que son oncle et sa tante, Marcel et Jacqueline Jacob, qui avaient nié toute implication dans le crime il y a quinze jours ? Preuve que cette affaire est hors-normes : c'est une garde à vue qui reprend 32 ans après. Il reste une vingtaine d'heures aux gendarmes pour entendre Murielle Bolle", indique-t-elle.

"Alors va-t-elle s'exprimer ou invoquer son droit au silence ? Les espoirs de la famille Villemin, c'est bien sûr qu'elle s'exprime. Maître Moser nous disait tout à l'heure que quand on n'a rien à se reprocher, c'est étonnant de ne pas parler", conclut la journaliste, avant de livrer une information de dernière minute selon laquelle les gendarmes sont en ce moment même au domicile de Marie-Ange Laroche, veuve de Bernard Laroche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.