Affaire Grégory : le silence des époux Jacob

Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante de Grégory ont été mis en examen pour "enlèvement et séquestration, suivie de mort". Le couple a été placé en détention provisoire. En direct du Palais de justice de Dijon (Côtes-d'Or), Étienne Prigent fait le point sur ce qui s'est dit lors des interrogatoires.

FRANCE 2

"Dès le début des auditions jeudi 15 juin, le couple Jacob a invoqué le droit de garder le silence", explique Étienne Prigent en direct du Palais de justice de Dijon (Côtes-d'Or). "Seul Marcel Jacob a clamé à plusieurs reprises son innocence, allant même jusqu'à nier le sentiment de haine qui l'anime envers les parents du petit Grégory, sentiment pourtant connu de tout l'entourage, un comportement qui le rend donc peu crédible selon le procureur général", continue le journaliste

Marcel et Jacqueline Jacob en détention provisoire

"Ils ont tous deux été placés en détention provisoire ce vendredi 16 juin au soir pour éviter les risques de pression et de concertation", précise le journaliste. "La justice a désormais quatre jours pour décider si elle les laisse en prison ou si elle les libère sous contrôle judiciaire. Quant à l'enquête, elle va se poursuivre avec probablement de prochaines auditions. Quant aux enquêteurs, ils estiment que de bonnes pistes ont été entamées, et ce même si personne ne peut encore dire ce soir qui a tué Grégory il y a 32 ans."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gendarme monte la garde devant l\'entrée de la cour d\'appel de Dijon (Côte-d\'Or), le 16 juin 2017.
Un gendarme monte la garde devant l'entrée de la cour d'appel de Dijon (Côte-d'Or), le 16 juin 2017. (MAXPPP)