Affaire Grégory : confrontation au palais de justice de Dijon

Dominique Verdeilhan se trouve en direct du palais de justice de Dijon (Côte-d'Or) pour nous éclairer sur les nouveaux rebondissements de l'affaire Grégory.

France 2

Dans le cadre de l'affaire Grégory, Murielle Bolle va être confrontée à son cousin au palais de justice de Dijon (Côte-d'Or) ce vendredi 28 juillet. Quel est l'enjeu de cette première confrontation ? "La justice va remonter le temps. Elle va tenter d'élucider ce qui se serait passé le 5 novembre 1984. Murielle Bolle et son cousin n'ont évidemment pas du tout les mêmes souvenirs. 32 ans après les faits, ce cousin dit pour la première fois avoir assisté aux violences familiales qu'aurait subies Murielle Bolle. Ceci expliquerait les rétractations qu'elle aurait faites après avoir mis en cause Bernard Laroche, son beau-frère", explique Dominique Verdeilhan.

Deux cousins sous pression

Cette version des faits est démentie par Murielle Bolle qui dit ne pas connaître son cousin et qui affirme aux enquêteurs qu'elle n'a pas été frappée. "Vous imaginez la pression qu'il y a sur ces deux cousins. Tous les deux viennent d'arriver, ils seront confrontés à partir de 14h. Ce sont aujourd'hui des adultes. À l'époque, Murielle Bolle avait 15 ans et son cousin 21 ans", rappelle le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marie-Ange Laroche (à droite), et sa sœur Murielle Bolle (à gauche), le 30 juin 1986 au tribunal de Dijon (Côte-d\'Or).
Marie-Ange Laroche (à droite), et sa sœur Murielle Bolle (à gauche), le 30 juin 1986 au tribunal de Dijon (Côte-d'Or). (ERIC FEFERBERG / AFP)