Villefontaine : le directeur d'école s'est suicidé

Le directeur de l'établissement de Villefontaine (Isère) suspecté de viols sur mineurs s'est pendu.

FRANCE 3

Les victimes de l'école de Villefontaine (Isère) n'auront jamais de procès. Le directeur de l'établissement Le Mas de la Raz, mis en examen il y a plus d'un an pour des viols sur une soixantaine d'élèves, s'est suicidé en prison. "Je suis navré d'apprendre cette fin [...] parce qu'elle ne permet pas aux parents d'aller jusqu'au bout du besoin de connaissance qu'ils avaient par rapport aux faits qui se sont déroulés", affirme Raymond Feyssaguet, ancien maire de Villefontaine.

Une enquête ouverte

Mars 2015, l'horreur s'abat sur Villefontaine. Deux petites filles de CP révèlent avoir été violées en classe par leur enseignant. Des dizaines de plaintes suivent rapidement. Romain Farina est mis en examen et écroué pour viol par personne ayant autorité sur mineurs de moins de 15 ans. La justice dénombre 61 victimes potentielles dans les différents établissements où l'homme de 45 ans a enseigné. En 2008 pourtant, il avait été condamné pour détention d'images pédopornographiques. Mais cette condamnation n'avait pas été assortie d'une interdiction d'entrer en contact avec des enfants, ni signalée à l'Éducation nationale. Romain Farina avait déjà tenté de mettre fin à ses jours en août dernier. Il était depuis surveillé. Une enquête a été ouverte pour comprendre comment l'ancien professeur d'école a pu se pendre dans sa cellule.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo prise le 24 mars de l\'école \"Le Mas de La Raz\" à Villefontaine (Isère). Le directeur de l\'établissement a été arrêté le même jour pour soupçon de viols et d\'agressions sexuelles sur plusieurs de ses élèves.
Photo prise le 24 mars de l'école "Le Mas de La Raz" à Villefontaine (Isère). Le directeur de l'établissement a été arrêté le même jour pour soupçon de viols et d'agressions sexuelles sur plusieurs de ses élèves. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)